Une expérience de cancer vaincu avec de l’aloe arborescens

En 2016, Anne-Françoise Lof a publié un livre qui est passé inaperçu. Comment j’ai guéri mon cancer avec une plante : l’Aloe arborescens. Cliquez sur ce lien pour accéder au livre d’Anne-Françoise Lof.

Pourtant, avec un titre comme ça, c’est un véritable pavé dans la mare de la cancérologie ! Je ne résiste pas au plaisir de vous partager cette découverte. J’ai entendu parler de cet ouvrage, je me le suis procuré, je l’ai lu et je vous en dit un peu plus. Parce que tous ceux qui sont touchés par le cancer (et Dieu sait si ce diagnostic en touche plus d’un !) ont le droit de savoir qu’il existe une multitude de solutions.

 

Aloe arborescens
Livre d’Anne-Francoise LOF, Comment j’ai guéri mon cancer avec une plante: l’aloe arborescens

 

 

Ma mission

Depuis que j’ai traversé l’expérience du cancer par le biais de ma fille, j’ai découvert qu’il existe de multiples façons de se soigner du cancer.

La voie classique, la plus conventionnelle, est celle de la médecine moderne : chimiothérapie, radiothérapie ou bistouri, selon les  cas. Souvent même, une combinaison de ces 3 thérapeutiques.

Le problème, c’est que l’information ne circule pas. A tel point que nous sommes nombreux à avoir une confiance aveugle en notre système médical, sans chercher une aide alternative ou complémentaire.

Le médecin tout puissant

Et pourtant, si les informations circulaient mieux, s’il n’y avait pas une telle omerta concernant les diverses solutions face au cancer, nous pourrions au moins savoir qu’il existe des solutions autres… La connaissance permettrait à beaucoup d’entre nous de pouvoir choisir des méthodes thérapeutiques complémentaires à la “voie royale” de la chimiothérapie !

 

 

 

 

Bon, mais je m’éloigne du sujet, là…

Juste parce que nous ignorions tout du cancer, lorsque ma fille a été touchée !  Et que je n’ai découvert tout plein de thérapeutiques naturelles aidantes que grâce à mes recherches. ((Rien à voir avec la médecine conventionnelle qui voulait nous assister de A à Z “Nous nous occupons de tout !” est la seule phrase que j’ai retenue de nos consultations)).

Le docteur a le savoir…

 

Impossible pour moi de rester spectatrice du scénario catastrophe dans lequel nous étions les acteurs principaux (enfin, ma fille surtout !)…

 

 

M’étant lancée à corps perdue dans de frénétiques recherches, j’ai fait des découvertes exceptionnelles. Il est de mon devoir de partager toute cette compréhension acquise au cours des années. Je le vis comme une mission. C’est ma mission de vie, comme je l’ai compris ultérieurement.

 

Et si je vous parle de notre vécu, c’est parce que je sais que nous ne sommes pas les seuls… Malheureusement…!

 

 

Si vous n’avez as encore lu le récit de ma fille, vous pouvez le télécharger ici : cliquez sur ce lien pour télécharger l’e-book témoignage de Lara.

 

 

Diagnostic : cancer !

Revenons-en à Anne-Françoise. Elle est psychologue clinicienne-psychothérapeute. Il y a quelques années, à l’âge de 48 ans, le terrifiant diagnostic tombe : cancer du sein. La hantise. 

Comment va-t-elle réagir ? Elle se lance dans l’exploration de thérapeutiques autres, ((tiens, tiens, je ne suis pas seule sur le chemin…) et ses recherches la mènent à la découverte d’une plante et d’un inventeur atypique dont je vous ai déjà parlé ici. 

 

Aloe arborescens

 

Le franciscain Romano Zago a publié un ouvrage peu connu en France : Du cancer on peut guérir. Cliquez sur ce lien pour vous procurer l’ouvrage.

Ce livre est déjà traduit en onze langues, et il illustre les multiples bienfaits de l’aloe arborescens. Mélangé uniquement à 2 ingrédients (miel et alcool), il a des vertus thérapeutiques qui pourraient être très importantes, selon Zago. Le protocole détaillé de cette recette anti-cancer est expliqué dans cet article.

 

Anne-Françoise a choisi de suivre ce protocole, mais avec un suivi médical rigoureux. Un choix qui l’a conduite à la guérison. C’est son parcours que cette femme confrontée au scandale du Distilbène nous livre dans son récit-témoignage : Comment j’ai guéri du cancer avec une plante : l’Aloe arborescens. Cliquez sur ce lien pour vous procurer le livre

 

 

Ma réflexion : diagnostic vs pronostic

Je voudrais vous rappeler l’importante différence entre les termes diagnostic et pronostic. Parce que dans le médical, il faut être précis.

 

Le diagnostic s’attache aux causes des phénomènes, c’est l’identification d’une « maladie ».  Alors que le pronostic décrit l’évolution du phénomène ou donne une prévision dans le futur.

Dans le jargon médical, le diagnostic est l’identification de la cause d’une maladie d’après ses symptômes. Le pronostic est l’analyse produisant une prévision sur ce qui peut se produire dans le futur : pronostic sur l’évolution d’une maladie (restons dans le registre médical).

Le diagnostic est indispensable pour mettre en route un traitement.

 

Le pronostic évalue les chances d’efficacité de ce traitement, mais il est toujours incertain. L’affection peut être bénigne ou sévère, voire mortelle à plus ou moins brève échéance, mais personne n’est capable de l’affirmer avec certitude. Le pronostic est tout sauf une prédiction… Les pronostics sont en effet des données chiffrées, des « moyennes », des « repères », qui ne correspondent pas nécessairement à la situation de chacun. Nous sommes tous uniques. C’est pourquoi, même si un diagnostic est annoncé, on ne pourra pas prévoir avec précision le futur, au moment de ce premier constat.

 

Diagnostic versus Pronostic

 

Aux infos, on entend parfois des journalistes dire, à propos de personnes accidentées : « le diagnostic vital est engagé »  C’est une grossière erreur, c’est le « pronostic vital » qui est engagé !

Avez-vous déjà entendu parler de guérison spontanée malgré un pronostic très sombre ? Restons résolument tournés vers l’espoir…

 

 

Ma rencontre avec Anne-Françoise Lof

C’est un peu par hasard (ah, oui, mais le hasard existe t-il vraiment…?) que je suis tombée sur le récit de madame Lof. Une de ces belles synchronicités que la vie nous offre comme de croustillants petits clins d’œil malicieux…

Soit. Après avoir contacté l’auteur de ce récit, celle-ci a gentiment accepté de me faire le témoignage exclusif de son histoire.

Je vous le livre ci-dessous. Ce sont ses mots.

 

 

Retranscription du témoignage d’Anne-Françoise

“Voici 7 ans, en 2011, à 48 ans, j’ai eu un cancer du sein agressif.

 

Anne Francoise LOF

 

Forte d’une exposition fœtale à médicament tératogène, le Distilbène, j’ai choisi une voie thérapeutique autre, avec cette “plante des pauvres” découverte alors par le livre du moine franciscain Romano Zago. (1)

Mon oncologue a été averti de ce choix. Il authentifiera plus tard l’impact du mélange

Aloe arborescens + miel + alcool

aloe arborescens-miel-alcool sur mon cancer.

 

En 2016, je publierai le récit de ce parcours atypique que le Dr Jean-Pierre Willem(2), chirurgien de guerre et fondateur de “Médecins aux pieds nus” (3) me fera l’honneur de préfacer.

Ce mélange d’aloe ne marche pas avec tout le monde, mais le Père Zago dit qu’il a été témoin de plusieurs guérisons, notamment au Brésil et en Israël où il a vécu.

 

Aloe arborescens

Une recherche a été menée sur des personnes gravement métastasées à Milan (à doses de 3 cuillerées à soupe par jour). Les résultats publiés en 2009 ont montré un allongement de vie, un impact moindre des effets secondaires de la chimio, et dans certains cas, une diminution de la tumeur. Vous pouvez retrouver cette recherche sur mon site aloe-arborescens-cancer.com (4) en cliquant sur le nom du chercheur Paolo Lissoni. (5) (onglet “Romano Zago”)

La prise d’aloe nécessite une préservation du mélange au froid et à l’abri de toute lumière naturelle ou électrique, et une adaptation de l’alimentation (sans protéine animale, selon Zago). Les cures ne doivent pas être arrêtées avant l’attestation médicale d’un cancer vaincu (risque sinon d’effet rebond). Zago insiste particulièrement sur le fait de se faire suivre médicalement lors de ces cures, qu’elles soient ou non complémentaires aux traitements classiques.”

 

Le Docteur Jean-Pierre Willem

Vous pourrez retrouver une courte biographie de Jean-Pierre Willem ici, dans le glossaire du blog que j’enrichis continuellement. (Dans ce glossaire, je m’attache à expliquer les termes du vocabulaire médical, mais vous y trouverez aussi de nombreuses biographies succinctes de personnalités que je cite dans le blog).

La préface du Docteur Jean-Pierre Willem est un gage de sérieux et d’authenticité de cet ouvrage.

Jean-Pierre Willem

 

En cliquant sur ces liens, retrouvez le site du Docteur Willem, ainsi que l’inscription à sa lettre (gratuite) et le lien de l’association qu’il a crée.

 

Mon ressenti à la lecture du livre

J’ai été tout de suite séduite par l’écriture de ce bouleversant récit. Ce livre vous emporte dans le parcours singulier d’une femme “ordinaire” qui a eu le courage de prendre sa vie en main et d’être l’actrice principale, je dirai même l’héroïne, de sa santé !

L’écriture est splendide.

Malgré le solennel du sujet, ça se lit presque comme un roman. Je ne l’ai pas lu, je l’ai dévoré…!

 

Anne-Françoise LOF n’en est pas à son coup d’essai. Elle est déjà l’auteur de 2 autres livres :

Cliquez sur ce lien pour vous procurer le livre “Cancer et maternité : L’impensable rencontre” par Anne-Françoise LOF

Cliquez sur ce lien pour vous procurer le livre “Saskia ou Le deuil d’un bébé Distilbène” par Anne-Françoise LOF

 

Mais dans celui-ci, Comment j’ai guéri mon cancer avec une plante : l’Aloe arborescens, Anne-Françoise nous partage sa quête et son expérience avec cette plante, l’aloe arborescens.

C’est le splendide récit d’une malade qui ose s’interroger malgré la rigidité des protocoles anticancéreux omniprésents. Cela questionne la puissance des lobbys de l’industrie pharmaceutique…

Aloe arborescens qui pousse à l’état sauvage

 

Mais surtout, ce livre et la démarche de Madame Lof, montre que OUI, on peut aussi guérir du cancer par d’autres cheminements que ceux qui nous sont insidieusement  présentés comme étant les seuls !!!

Et elle n’est pas la seule. Elle a recueilli des témoignages de personnes ayant suivi de telles cures. Elle continue d’ailleurs à le faire ici, si vous-même souhaitez témoigner, sur le site de l’auteur elle-même.

 

 

Conclusion

Il faut chercher, pour espérer trouver. Et lorsqu’on trouve, on n’a plus qu’une envie, celle de partager ce que l’on a trouvé !

Partagez vous aussi, ce livre, cet article, les informations, si vous êtes (de près ou de loin) touchés par le cancer !

Je ne vous dit pas de faire comme l’auteur de ce témoignage, si vous avez un cancer. Je souhaite simplement que vous puissiez faire vos choix en connaissance de cause.

Zago en tous cas spécifie bien que les cures d’aloe arborescens sont compatibles avec les traitements anticancéreux classiques.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, vous pouvez réagir dans les commentaires ci-dessous !

Kristine

 

 

 

Vous pouvez avoir un aloe arborescens chez vous !

sources :

le site de Anne-Françoise LOF : https://www.aloe-arborescens-cancer.com/

(1) voir cet autre article sur Romano Zago : https://comprehension-sante.com/romano-zago/

(2) site du Dr Jean-Pierre Willem : https://www.flmne.org/professors-page/jean-pierre-willem/

(3) historique des Médecins Aux Pieds Nus : http://www.mapn.ca/historique-des-mapn/

(4) http://iv.iiarjournals.org/content/23/1/171.full.pdf

(5) https://www.mednat.org/curriculum_lissoni.htm

http://passerellespourlavie.com/jai-gueri-cancer-plante-laloe-arborescens/

https://www.docteurnature.org/aloe-arborescens-entretien-anne-francoise-lof/

entretien avec Anne-Françoise LOF à propos de son précédent ouvrage “Cancer et maternité” : https://www.youtube.com/watch?v=cfgmX_WQaps

http://www.soscancerdusein.org/sos-cancer-du-sein-lof-29.html

http://www.hopitalkeurmassar.com/

https://lucperino.com/

https://www.solidaritemalades.fr/

http://association-biologique-internationale.com/

https://www.lamaisondejoseph.com/

https://www.ileauxplantes.com/

https://boutique.nature-partage.com/produit/comment-jai-gueri-du-cancer-avec-laloe-arborescens/?ref=3974

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
    89
    Partages
  • 89
  •  

2 Responses

  1. Marcel

    Bonjour,
    Je suis très heureux d’être arrivé, par hasard, mais il y a longtemps que je sais que le hasard n’existe pas, sur votre site ce qui m’a fait un bien fou.
    Ah ! si tous les journaux TV étaient de la même trempe : POSITIF, le monde irait mieux et je recommencerai à les regarder de nouveau. Mais des informations comme vous les donnez, on ne les trouve que si on les cherche.
    La mafia des médias est organisée pour que les gens n’y ait pas accès. Elle appelle cela des fakenew.
    Soyez en remercié pour tous vos dons envers ceux qui souffrent !
    Je vous remercie de m’avoir redonner l’adresse du Dr Willem un très grand Monsieur, que j’admire (d’autant plus qu’il est Ardennais comme moi ) Je l’ai suivi pendant des années, puis plus rien.
    Il en est ainsi des sites “complotistes” comme il disent. Ils se permettent de nous désinscrire à notre insu.
    J’étais inscrit de longue date au site de Michel DOGNA, qui, comme vous, a donné gratuitement son livre pour guérir du cancer par différentes méthodes alternatives. A chaque fois que je m’inscrit : je suis désinscrit (dommage que je ne puisse vous donner la copie d’écran pour vous le prouver)
    Je viens de m’inscrire à votre lettre et je vous dis, dès à présent, que jamais je me désinscrirai car elle me donne du bonheur.
    Encore merci ! Que dieu vous garde !
    Marcel.

    • Kristine Jouaux

      Bonjour Marcel, et merci pour votre enthousiasme !
      C’est toujours agréable pour moi de confirmer que mes articles aident des personnes…!
      Je vous souhaite une bonne continuation et prenez soin de vous !
      ))) Kristine (((

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.