Arthrose : la stratégie efficace et naturelle

Arthrose : c’est quoi ces articulations qui deviennent douloureuses avec le temps qui passe ?!

Ça me rappelle la phrase d’un ami résigné qui voyait ses douleurs comme inéluctables : “ Passé 50 ans, si tu te réveilles et que t’as pas mal, c’est que t’es mort…!” Le pauvre bougre était perclus de raideurs et d’articulations enflées, déformées pour certaines. Comme beaucoup, il pensait qu’il n’y avait rien à faire, que les articulations s’abîment avec le temps.

Arthrose
C’est quoi ces articulations qui deviennent douloureuses avec le temps qui passe ?!

 

 

Arthrose, véritable fléau ?

L’arthrose est le résultat d’un processus inflammatoire, bien plus qu’un simple processus d’usure.

Il est vrai que l’arthrose est l’affection rhumatologique la plus courante après 50 ans. Un véritable fléau.

Et les médicaments soulagent momentanément la douleur, dans le meilleur des cas. En aucun cas ils ne résolvent le problème. La plupart du temps, ils l’aggravent !

Mais aujourd’hui, de plus en plus d’études démontrent que l’arthrose n’est pas une fatalité !

 

Certains médecins nous expliquent encore que notre cartilage s’use et que lorsque les douleurs apparaissent, seules les injections de produits de synthèse peuvent nous soulager… Mais c’est un mythe. Et la recherche médicale de pointe démystifie cette croyance ! On sait à présent qu’il y a grand espoir de guérir de l’arthrose de manière naturelle,  sans opération chirurgicale, et sans médicament.

L’arthrose est le résultat d’un processus inflammatoire, bien plus qu’un simple processus d’usure.

 

 

Le chondrocyte, késako !

Le chondrocyte est une cellule très spécifique qui fabrique le collagène et autres substances des articulations.

Ce drôle de nom, c’est celui de la cellule très spécifique qui fabrique notre cartilage. Le chondrocyte synthétise les molécules du cartilage qui assureront le bon fonctionnement de l’articulation. En d’autres termes, le chondrocyte fabrique le collagène et autres substances des articulations. 

 

Il est donc essentiel que les chondrocytes aient une activité normale. Car s’ils tombent malades, non seulement ils ne peuvent plus produire de cartilage neuf, mais ils peuvent même se mettre à détruire celui qu’ils ont fabriqué ! Et c’est alors le début de l’arthrose…

 

Il s’agit donc de fournir à la cellule les matériaux nécessaires pour refaire du cartilage neuf. Car sans cartilage, l’articulation est soumise à une inflammation chronique et devient raide. C’est alors que la douleur apparaît, sous le nom d’arthrose

 

 

 

Articulation et cartilage :

Un cartilage sain a un aspect lisse et brillant lorsqu’il baigne dans le liquide synovial. Il est souple et sert d’amortisseur pour épargner les os.

Un cartilage sain a un aspect lisse et brillant lorsqu’il baigne dans le liquide synovial. Il est souple et sert d’amortisseur pour épargner les os. Lors de mouvements, le cartilage réduit les frictions grâce à la synovie qui facilite le glissement. Il est constitué de tout un réseau de fibres, le collagène.

 

Dans l’arthrose, le chondrocyte se met à produire des substances pro-inflammatoires. Il se retourne donc contre l’articulation. Non seulement cela nous fait alors souffrir, mais cela accélère la destruction du cartilage. L’inflammation se propage et cela provoque la douleur.

 

Et les chondrocytes ne fabriquent plus de nouveau cartilage, ni de collagène, ni autres substances indispensables au bon fonctionnement de l’articulation. Lorsque le cartilage d’origine devient inexistant, l’articulation est en souffrance… 🙁

 

 

 

L’arthrose, c’est d’abord de l’inflammation !

On peut juguler l’inflammation, le plus tôt le mieux, à l’aide de l’alimentation. Voici quelques astuces :

—  Les “oméga-3”: pour augmenter le caractère anti-inflammatoire des huiles de table (huile d’olive, de cameline, de noix, de préférence bio, bien sûr), glissez dans votre bouteille quelques aromates (thym, romarin ail…).

Noix de Grenoble

—  Mangez des noix de Grenoble et des graines de lin.

— Consommez du poisson gras plusieurs fois par semaine (des sardines, du maquereau, du hareng et du saumon…) de préférence mariné, ou poché ou à la vapeur (VOIR MON ARTICLE SUR CUISSON VAPEUR DE MARION KAPLAN, notamment le conseil N° 4 de cet article https://comprehension-sante.com/cancer-10-conseils-reduire-risques/)

 

 

Cannelle en poudre et en bâtons (les épices sont d’excellents anti-inflammatoires)

—  Utilisez de la cannelle, du poivre noir, du curry, du gingembre et du curcuma qui sont anti-inflammatoire. VOIR ARTICLES SUR LES EPICES https://comprehension-sante.com/profitez-epices-de-noel-passer-fetes-pleine-forme/

—   Ne vous privez pas d’aromates ! Oignons, ail, origan, laurier…

 

 

 

 

 

 

 

 

Les indispensables : harpagophytum et glucosamine :

L’harpagophytum (1) et la glucosamine (2) sont les 2 compléments alimentaires à privilégier en cas d’arthrose.

 

L’harpagophytum (harpagophytum procumbens) est aussi connu sous le nom de “griffe du diable”. C’est une plante aux puissantes propriétés anti-inflammatoires.

L’harpagophytum (harpagophytum procumbens) est aussi connu sous le nom de “griffe du diable”. C’est une plante aux puissantes propriétés anti-inflammatoires. Pour ce qui est d’une stratégie anti-arthrose, c’est la plante de référence. D’excellente efficacité sur les symptômes arthrosique, elle réduit la douleur.

Bien sûr, il faudra la consommer sur plusieurs semaines pour en sentir les effets, mais de nombreuses expériences ont montré son efficacité, au moins comparable aux médicaments chimiques, sans les effets secondaires…

 

La glucosamine, elle, diminue la douleur et améliore la mobilité, surtout en ce qui concerne l’arthrose du genou. Pris au quotidien, ce complément alimentaire pourra éviter (ou retarder) la pose d’une prothèse (3).

La glucosamine est reconnue pour soulager les symptômes de l’arthrose, sans infliger les effets secondaires des médicaments !

 

 

 

Autres produits naturels anti-inflammatoires :

 

L’ortie : (urtica dioica, urtica urens)

Les feuilles d’ortie sont nos alliées pour une bonne santé. L’ortie renferme des composés anti-inflammatoires et permet de réduire les doses de médicaments (sans les effets secondaires)

Les feuilles d’ortie sont nos alliées pour une bonne santé. L’ortie renferme des composés anti-inflammatoires et permet de réduire les doses de médicaments, toujours sans les effets secondaires ! Idéalement, l’ortie sera associée à une huile de poisson et à de la vitamine E.

 

Le MSM : (Méthyl Sulfonyle Méthane)

Le Méthyl Sulfonyle Méthane (MSM) est une substance qui contient du soufre. Elle se trouve en petites quantités dans de nombreux aliments tels que lait, œuf, piment ou oignon, et dans certaines plantes comme la prêle, par exemple.

 

Ce composé soufré a des propriétés anti-inflammatoires. C’est un des compléments alimentaires les plus vendus outre-Atlantique où il est proposé pour soulager les douleurs liées à l’arthrose et aux rhumatismes (4) (5).

 

Les huiles de poisson : (oméga-3)

Les oméga-3 participent à la réduction de l’inflammation. Elles seront utiles, surtout si vous ne consommez pas beaucoup de poissons gras. Si le goût vous repousse, n’hésitez pas à les prendre en gélules !

Les huiles de poisson contiennent des oméga-3 qui participent à la réduction de l’inflammation. Si vous ne mangez pas beaucoup de poissons gras, comme le saumon (photo-ci-dessus), vous pouvez les utiliser.

 

 

 

L’espoir !

Sachez quand même que votre arthrose ne va pas disparaître du jour au lendemain,  surtout si les symptômes sont anciens.

Et pensez aussi à la prévention, plus qu’au curatif…

Donc, même si vous êtes jeune et sans problème de santé particulier, il faut bien garder à l’esprit qu’il n’est jamais trop tôt pour adopter un mode de vie sain. Mieux vaut prévenir que guérir ! Et si ces stratégies naturelles sont efficaces pour soulager de l’arthrose, appliquées avant les symptômes, elles le seront aussi pour éviter d’en être affecté. L’arthrose n’est pas une fatalité due à l’âge, ce n’est plus une condamnation !

 

Donnez-moi votre avis en-dessous, si vous avez déjà essayé.

Je serai ravie de lire votre commentaire, même si vous n’avez pas d’expérience à nous partager 😉

 

 

 

sources :

(1) http://altmedrev.com/archive/publications/13/3/248.pdf

(2) http://www.donausa.com/template/images/randd/Menopause-GS%20Reduces%20OA%20Progression.pdf

(3)https://www.researchgate.net/publication/38080159_The_clinical_effectiveness_of_glucosamine_and_chondroitin_supplements_in_slowing_or_arresting_progression_of_osteoarthritis_of_the_knee_A_systematic_review_and_economic_evaluation

(4) http://www.soufre-organique.com/utilisation-msm.html

(5) https://therapeutesmagazine.com/6-bienfaits-msm-methylsulfonylmethane-sources-naturelles-effets-indesirables-indications-trouver/

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.