Cholestérol : un scandale sanitaire en devenir

Depuis le temps que je fais des recherches sur la santé naturelle, et surtout depuis quelques années maintenant, le cholestérol fait couler beaucoup d’encre… On peut lire des tas d’infos contradictoires sur le sujet !

Je m’en vais essayer de trier le bon grain de l’ivraie. J’ai lu beaucoup de choses à propos du cholestérol et je vous propose ici mon analyse.

Cholestérol
Le cholestérol fait couler beaucoup d’encre…

 

 

Le cholestérol de mémé…

Depuis mon enfance, j’avais toujours entendu parler de faire baisser le cholestérol. C’était une constante des pratiques médicales du temps de ma grand-mère. Toujours en surpoids et plutôt gourmande, “mémé” n’avait de cesse de surveiller son cholestérol. Une obsession même. J’ai été bercée par cette bête noire dont elle n’était pas la seule victime, loin s’en faut !

Cholestérol
Depuis mon enfance, j’avais toujours entendu parler de faire baisser le cholestérol.

 

Aujourd’hui, des millions de personnes prennent des statines en France. Et ils sont des dizaines de millions de par le monde. Les enjeux sont colossaux. Big pharma a de gros intérêts là-dedans… Les statines sont les médicaments anti-cholestérol les plus vendus au monde !! Vous parlez d’un enjeu…

 

Et si tout cela était une véritable escroquerie ?

 “Mais non, c’est pas possible ! Si c’était vrai, ça se saurait !!”

Eh bien justement voilà, ça se sait de plus en plus, encore faut-il bien vouloir aller chercher l’info, la vérifier, et la partager, pour que ça se sache !

C’est ce que j’ai fait, lorsque j’ai pris conscience de la dissonance sur le sujet ! Je suis allée creuser la question.

 

 

 

A quoi sert le cholestérol ?

On a longtemps pensé que le cholestérol bouchait les artères mais il n’en est rien. Il ne jouerait aucun rôle dans la formation des plaques d’athérome. La présence de cholestérol dans ces plaques a induit la médecine en erreur depuis un demi siècle.

 

L’industrie pharmaceutique en a profité pour commercialiser le plus vaste marché mondial de médicaments ! Et les statines sont l’essentiel de ce marché de produits pour lutter contre le cholestérol. Marché qui atteint plus de 40 milliards de dollars par an…

 

L’industrie pharmaceutique en a profité pour commercialiser le plus vaste marché mondial de médicaments !

 

En réalité, le cholestérol est l’une des molécules les plus essentielles de l’organisme. Et il a des fonctions capitales pour son bon fonctionnement. Il est principalement synthétisé par le foie et notre taux de cholestérol sanguin n’a rien à voir avec le cholestérol alimentaire.

 

Malgré ce que l’industrie agro-alimentaire essaye de nous faire croire, les régimes n’ont donc aucun effet sur le cholestérol sanguin. Cela parait impensable, mais l’industrie pharmaceutique se garde bien de lever le voile sur cette confusion ! Les enjeux sont trop énormes…

 

 

Le “bon” cholestérol et le “mauvais” cholestérol

 

Ce que la médecine nous apprend :

 

Il existe deux sortes de cholestérol : le LDL et le HDL.

 

Voici ce qui a été longtemps cru, jusqu’à récemment :

 

Le LDL (Low Density Lipoprotein) ((lipoprotéines à faible densité)) est considéré comme “mauvais” cholestérol. Il transporte le cholestérol du foie jusqu’aux tissus en passant par les artères. Quand le taux de cholestérol LDL est élevé, celui-ci peut se stocker sur les parois artérielles et favorise de façon déterminante la formation de sclérose artérielle. Le LDL est donc néfaste pour les artères.

Autrement dit, les lipoprotéines LDL déposent le cholestérol sur les parois des artères, ce qui fait des plaques de graisse appelées plaques d’athérome.

Donc, mieux vaut avoir un faible taux de LDL dans le sang, pour diminuer le risque de problèmes cardiovasculaires.

C’est la compréhension du XXème siècle.

Il existe deux sortes de cholestérol : le LDL et le HDL.

 

Le HDL (High Density Lipoprotein) ((lipoprotéines à haute densité)) est considéré comme “bon” cholestérol. Il se charge de nettoyer les artères et de transporter les graisses vers le foie pour les éliminer.

Autrement dit, les lipoprotéines HDL ont pour rôle de capter les molécules de cholestérol qui se déposent dans les artères, pour les transporter vers le foie. Ce dernier se chargera ensuite d’éliminer le cholestérol par le tube digestif grâce à la bile.

Les HDL permettent donc de diminuer le taux de cholestérol dans le sang, d’où le nom de “bon” cholestérol. Il diminue ainsi le risque de sclérose artérielle.

La médecine classique se base sur cette interprétation-là.

 

 

Le cholestérol ne bouche pas les artères !

Dissonance ! Voici ce que les scientifiques nous révèlent…!

Non seulement le cholestérol ne bouche pas les artères, mais c’est une molécule essentielle dans l’organisme… Il exerce d’importantes fonctions et est essentiellement synthétisé par le foie. Le taux de cholestérol sanguin est d’ailleurs indépendant du cholestérol alimentaire.

Non seulement le cholestérol ne bouche pas les artères, mais c’est une molécule essentielle dans l’organisme…

 

Les plaques d’athérome sont des cicatrices causées par des lésions mécaniques dues à la pression sanguine.

 

Ces plaques contiennent des cellules inflammatoires formées de graisses et de cholestérol, lequel sert de transporteur. Mais il n’a pas un rôle direct dans la formation des plaques, contrairement à ce qui a été longtemps cru. Cette croyance a bénéficié au développement des statines, marché si lucratif…

 

 

Michel de Lorgeril

Un des médecins lanceur d’alerte sur le sujet est le Docteur Michel de Lorgeril. C’est un cardiologue français de renom, chercheur au CNRS, et un des premiers à dénoncer la supercherie. Je l’ai rencontré plusieurs fois, au cours de Congrès et Colloques sur la santé, et il m’a toujours semblé honnête, crédible et surtout scientifique.

 

Ce que l’on demande à ces trublions  – lanceurs d’alerte, c’est d’étayer leurs dénonciations par des preuves irréfutables et par des recherches éclairées.

C’est ce que fait le Docteur de Lorgeril ! Il dénonce plusieurs aspects des essais cliniques : la sélection des patients pour les essais cliniques et la durée de ces essais. Des essais cliniques menés sur 3 ans ne permettent pas de se rendre compte de la toxicité des statines…

 

Extrait du site de Michel de Lorgeril :

“ Quels sont les avantages d’avoir un cholestérol haut ?

Malgré l’épouvantable désinformation que nos experts ont organisée, nous avons suffisamment de données pour dire qu’avoir un cholestérol élevé a les conséquences suivantes:

– avoir de bons, voire de très bons, muscles ; être doué pour les sports y compris de compétition

– on a de bons, voire de très bons, neurones ; nous sommes plus intelligent, plus serein que la moyenne

– on est plus résistant au stress, moins tendance à la dépression (moins de suicide !)

– un bon, voire un très bon, système immunitaire; on se défend mieux contre les infections

– un risque diminué de développer un cancer

– on digère mieux les graisses

– nous sommes plus allègre sexuellement et on se reproduit (faire des bébés) plus facilement

Tout cela fait qu’inéluctablement, avec un cholestérol élevé, du temps où les conditions d’existence étaient plus brutales, les familles avec cholestérol élevé proliféraient mieux et les individus avaient une meilleure espérance de vie !

Les traitements qui diminuent le cholestérol privent les personnes hypercholestérolémiques de tous ces avantages et plongent les autres vers de multiples complications dont ils n’ont pas conscience …

Réfléchissez bien à ce que vous perdez avant d’accepter des médicaments toxiques et inutiles !

D’accord, j’ai simplifié le message, on pourrait nuancer un peu, faire des exceptions et des parenthèses ; mais le fond est vrai … et connu de ce qui vivent les yeux ouverts ! “

 

Mais ce cardiologue français n’est pas le seul lanceur d’alerte sur le cholestérol !

 

 

Philippe Even

Le Professeur Philippe Even, dont voici deux brèves interviews édifiantes, est tout à fait du même avis, preuves à l’appui.

 

Ci-dessous l’interview : https://www.bing.com/videos/search?q=philippe+even&&view=detail&mid=3BC190C3047A94A8BFD93BC190C3047A94A8BFD9&&FORM=VRDGAR

 

Une autre video : https://www.bing.com/videos/search?q=philippe+even+statines&&view=detail&mid=D34545A65D7EA1897963D34545A65D7EA1897963&&FORM=VRDGAR

 

Le panier est percé !

En effet, tel un panier percé, les informations surgissent de toutes parts. Pour celui qui veut bien se donner la peine de chercher un peu, il est facile de trouver une multitude d’écrits, articles ou livres, dénonçant l’escroquerie.

 

La relation entre le cholestérol et les maladies cardiovasculaires aurait été établie sur une mauvaise base !!  Les études des années 70-80 auraient carrément été falsifiées.

 

 

Le Docteur de Lorgeril

Je me souviens d’un entretien qui m’avait beaucoup choqué. C’est lorsque Michel Cymes avait si mal accueilli Michel de Lorgeril en lui coupant la parole et en essayant de le ridiculiser. Ce Cymes, tant médiatisé et médiatique mais si arrogant…

 

Voici cette  courte vidéo qui date de  2013 : https://www.bing.com/videos/search?q=michel+de+lorgeril+et+Cymes+&&view=detail&mid=E32110D514C7BC479E37E32110D514C7BC479E37&&FORM=VRDGAR

 

Dr Michel de Lorgeril :


« Selon cette théorie, le cholestérol serait toxique pour les artères. Il représenterait la cause principale des infarctus, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des complications cardio-vasculaires. Et plus il serait élevé, plus le risque augmenterait. Inversement, plus le taux baisserait, plus le danger diminuerait.

 

Certains adeptes de cette théorie recommandent même d’abaisser au maximum son taux de cholestérol. Mais il ne s’agit que d’une succession d’hypothèses sans validation scientifique. Des croyances relayées par les industries pharmaceutiques et agroalimentaires auprès des médecins. Et qui ne reposent sur aucune rationalité. » (1)

En médecine, ne doit-on pas se fier aux preuves plutôt qu’aux croyances…?

 

 

 

Le bon et le mauvais cholestérol

Selon le Dr de Lorgeril, la totalité du cholestérol est nécessaire à la vie. Il n’y aurait donc pas de “bon” et de “mauvais” :

Dr Michel de Lorgeril

 

« Le ‘bon’ et le ‘mauvais’ cholestérol, ce sont des histoires à dormir debout, du pur Walt Disney avec la vilaine sorcière et la gentille fée, pour masquer les faiblesses de la théorie. Des essais cliniques comme Illuminate de 2007 montrent que l’augmentation du ‘bon’ et la baisse du ‘mauvais’ cholestérol ne protègent pas contre les maladies cardio-vasculaires !

 

Quant au taux normal, il s’agit plutôt d’une moyenne. Pour tous les paramètres biologiques ou physiologiques, il existe des moyennes et des écarts. Une personne peut sortir de la moyenne, vers le haut ou vers le bas, sans avoir pour autant un problème de santé. » (1)

 

Un véritable pavé dans la mare…

 

 

Le problème des statines

Les statines bloquent la synthèse du cholestérol. Selon les doses, elles peuvent réduire le taux de 20% à 40%. Mais selon Michel de Lorgeril, vous l’aurez compris, la totalité du cholestérol est nécessaire à la vie… Et les statines ne réduisent en rien la fréquence des infarctus du myocarde ou des AVC.

 

“ Beaucoup d’études sur ces médicaments restent très suspectes, à cause de l’implication de l’industrie pharmaceutique. Mais l’essai ALLHAT de 2002, le seul sponsorisé par des institutions publiques indépendantes, ne montre aucune protection malgré la baisse de cholestérol.
Toutes les études d’après 2005 révèlent également l’absence d’effet sur la mortalité, à part le récent essai Jupiter très controversé. Sur le risque d’AVC, aucune donnée scientifique ne prouve l’intérêt des statines. Idem avec l’insuffisance cardiaque. “ Michel de Lorgeril (1)

Certains prétendent démontrer une réduction très minime des complications cardiaques, mais ces essais sont sujets à caution… Il semblerait qu’il faudrait traiter plus de 1000 patients pour éventuellement écarter 1 seul accident par an !

Il est recommandé de prendre des statines en prévention secondaire, c’est-à-dire pour les personnes ayant déjà fait un infarctus ou pour ceux qui ont un cœur abîmé. Mais selon Michel de Lorgeril et ses confrères, (2) les médicaments anticholestérol n’ont aucun effet bénéfique.

 

Que ce soit un premier infarctus ou que vous en ayez déjà subi, les mécanismes sont identiques. Un caillot se forme dans une artère coronaire, le cœur manque d’oxygène et ses cellules meurent rapidement. Donc si les statines sont inutiles pour un premier infarctus, elles le sont tout autant pour une éventuelle récidive ! Voir l’étude menée ici.

 

 

Les dangers des statines ! 

Au vue de l’accumulation des effets secondaires, les statines ne sont pas vraiment recommandables. Ou plutôt, elles ne le sont vraiment pas !

 

Déjà en 2012 : https://www.youtube.com/watch?time_continue=73&v=Pt64YzmHlqg

Ces très controversées statines ont beaucoup d’effets secondaires.

 

On considère qu’une moyenne de 20% des patients ressentent des douleurs musculaires suite à la prise régulière de statines. Parfois même des maladies musculaires invalidantes apparaissent pour un petit pourcentage de ceux qui en prennent.

 

Plus grave encore, 5% des personnes sous statines développent un diabète ! Et l’activité intellectuelle et la mémoire tendent à être réduits également. Mais c’est un processus long et lent, ce qui rend les “preuves” difficiles à fournir, et les certitudes difficiles à avoir…

Il a toutefois été prouvé que le cerveau fonctionne moins bien sous statines. Elles auraient donc un effet neurologique délétère. Des troubles du sommeil, des troubles cognitifs ou de la mémoire ont été mesurés lors de sérieuses études.

Alors, au vue de la neurotoxicité en lien avec les statines, qui a envie de prendre de tels risques ?

Est-il raisonnable de continuer à consommer un médicament tant décrié, lorsqu’on sait que les premiers signes de la maladie d’Alzheimer sont des troubles de la mémoire…?

Le principe de précaution ne nous pousse-t-il pas à la plus grande prudence !?

Bon, ce ne sont que mes conclusions personnelles, mais autour de moi, je déconseille vivement de prendre des statines désormais.

Et vous, qu’allez-vous faire ?

 

 

 

 

 

sources :

(1) https://fr.sott.net/article/7584-La-grande-supercherie-du-cholesterol-par-le-docteur-Michel-de-Lorgeril

(2) https://jcbmr.com/index.php/jcbmr/article/view/11

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Michel-de-Lorgeril-sur-le-cholesterol-et-l-arnaque-des-statines-27418.html

https://www.youtube.com/watch?v=jo0Mf0TnScM

https://www.youtube.com/watch?v=AQ_vfsQz4SQ

http://michel.delorgeril.info/prevention-des-maladies-cardiovasculaires/cholesterol-et-statines-deliquescence-des-elites

https://www.cholesterol-statine.fr/le-cholesterol

définition sur site classique : http://cholesterolhdl.fr/

de nombreux livres sur le cholestérol :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  

2 Responses

  1. besbes samir

    salut
    Je suis médecin phytothérapeute écolo indépendant. J’ai déjà écrit et publié un article en langue arabe sur le mensonge du cholestérol et sur le rôle du coenzyme Q 10
    J’ai une page facebook : naturopathie sans frontières
    Belle journée

    • Kristine Jouaux

      Bonsoir Samir Besbes,
      Je vais aller voir votre page FB, je suis curieuse de savoir ce qu’un médecin phytothérapeute écolo indépendant peut avoir écrit sur le cholestérol… Je pense que c’est un sujet brûlant et je m’intéresse aussi bien sûr au rôle du coenzyme Q 10. Je serai ravie de partager votre compréhension du cholestérol; je ne suis pas médecin moi-même mais j’ai lu beaucoup d’études et de livre sur le sujet, assez pour me faire une petite idée. La chimie pour la chimie, c’est pas ma tasse de thé ! A bientôt j’espère, pour de fructueux échanges, et merci pour votre commentaire !
      ))) Kristine (((

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.