homocystéine

| 0

C’est un dérivé du cycle de la méthylation qui est très important pour l’épigénétique, la synthèse des neurotransmetteurs, la détoxification… Normalement, l’homocystéine est recyclée. Soit par défaut génétique, soit par déficits nutritionnels en vitamines B9 et B12, ce recyclage ne se fait pas bien et l’homocystéine augmente, ce qui favorise les caillots, phlébites, embolies et AVC, mais aussi l’athérosclérose dont l’un des mécanismes est la « digestion » de bouchons plaquettaires inflammatoires par la paroi artérielle qui, du coup, s’épaissit.