Le kudzu : une plante anti-addictions ?

J’en parlais avec une amie hier… Elle me demandait si je connaissais des plantes anti-addictions !?

Comme elle travaille dans le social, elle est en contact avec de nombreuses personnes qui souffrent de dépendances diverses. Cette amie m’a demandé si je connaissais une alternative aux médicaments

Alors pour lui répondre, j’ai choisi d’écrire cet article sur le kudzu une plante grimpante vivace d’origine asiatique qui peut libérer des addictions !

 

kudzu
Le kudzu est une plante grimpante vivace d’origine asiatique qui peut libérer des addictions.

 

Vous aussi, si vous avez des questionnements, n’hésitez pas à m’en faire part. Je chercherai pour vous et je ferai un article avec des infos qui vous concernent !

Parmi les addictions possibles, il en est une qui fait de gros dégâts : l’addiction à l’alcool et le baclofène qui va avec !

 

Le baclofène, médicament chimique :

Version russe de baclofène (nom de marque Baclosan) 25 mg, bouteille de polypropylène de 50 comprimés.

Voici ce qu’on peut lire sur le site qui soutien le baclofène :

L’alcoolisme a longtemps été considéré comme un fléau incurable ; il est responsable de bien des drames et détruit ceux qui en sont atteints, ainsi que leurs familles.
Puis est arrivé le baclofène, un médicament dont le traitement bien conduit, démontre que l’alcoolisme n’est pas un vice, mais une maladie neurobiologique dont on peut désormais guérir. Le baclofène révolutionne le traitement de l’alcoolo-dépendance en sortant du dogme de l’abstinence à vie, et probablement, au-delà, celui d’autres addictions comme les troubles du comportement alimentaire.

https://www.baclofene.org/

Mais ce baclofène, est-il si indispensable et inoffensif pour la santé ?

Au risque de m’attirer les foudres de cette association, je suis allée chercher des solutions alternatives à ce médicament.

Voici ce le fruit de mes recherches…

 

Le kudzu, qu’est ce que c’est ?

C’est une plante grimpante vivace d’origine asiatique. Un peu comme une vigne.

C’est la racine qui est utilisée pour se libérer des addictions.

Son nom latin : pueraria montana

Champ de kudzu près de Port Gibson situé dans l’État du Mississippi, aux États-Unis.

 

Cette plante incroyable est à la fois magique et considérée comme nuisible.

Magique parce qu’elle se révèle être un incroyable outil pour arrêter de fumer, de boire et pour retrouver le chemin du bien-être… 

Nuisible parce qu’elle pousse comme du chientdent ! Cette plante grimpante peut se suspendre jusqu’à 20 mètres dans les arbres, elle peut recouvrir le sol, les ruines, les grillages et peut s’étendre sur plus de 300 mètres par an ! Attention lorsqu’elle se développe elle s’accapare tout l’espace !

De la même famille que le haricot elle développe des fleurs semblables à la Glycine.

 

 

Pourquoi s’intéresse t’on à cette plante, alors ?

Eh bien on trouve dans ses racines des isoflavones antioxydants de la famille des flavonoïdes qui stimulent les opioïdes naturels du cerveau.

Les racines du kudzu apportent des isoflavones antioxydants de la famille des flavonoïdes qui stimulent les opioïdes naturels du cerveau.

La composition chimique du kudzu est :

  • des isoflavones responsables de nombreuses propriétés, notamment contre les troubles de la ménopause et de l’ostéoporose. Ces isoflavones sont des antioxydants de la famille des flavonoïdes qui stimulent les opioïdes naturels du cerveau :
  • daidzéine, reconnue comme agent anti-inflammatoire et antimicrobien (que l’on utilise contre le cancer)
  • génistéine (que l’on utilise contre la leucémie)
  • puérarine (dont le Kudzu est la seule source et dont il tire son nom latin) (1) qui bloque les récepteurs beta-adrénergiques et en diminue les effets hyper-tenseurs de l’adrénaline.
  • des saponosides aux vertus hépato-protectrices (qui protège le foie) et préventives des lésions cellulaires.
  • des puérosides A et B, glucosides très particuliers, ainsi que des protéines, des glucides, calcium et phosphore (si utiles pour le système nerveux), enfin la caséine, responsable de vertus décontractantes nerveuses.

 

La racine du kudzu était déjà util­isée 600 ans avant Jésus-​Christ, par la médecine tra­di­tion­nelle chi­noise. Elle est employée dans le traite­ment des fièvres, des états grip­paux, de la rouge­ole, des gas­trites, de la dis­sen­terie et de l’hypertension. Le kudzu est égale­ment appré­cié comme relax­ant musculaire.

 

“Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison.” Paracelse

Des chercheurs de l’Université d’Harvard ont testé l’efficacité du kudzu contre un placebo chez un groupe d’hommes et de femmes qui buvaient souvent 3 ou 4 pintes de bière par jour. Ils ont découvert deux phénomènes intéressants :

  1. Les sujets traités au kudzu avaient nettement moins envie d’alcool que ceux sur placebo.
  2. Les sujets traités au kudzu semblaient plus sensibles à l’alcool. Ils atteignaient plus facilement la félicité recherchée dans l’ivresse.
Le kudzu agit aussi dans les cas de stress aigu lié aux addictions et au sevrage.

 

Pour le moment, il n’existe pas de vastes essais cliniques avec du kudzu.

Mais les chercheurs sont parvenus à comprendre le mode d’action du kudzu. (2)

 

Le kudzu, plante du sevrage !

Comme elle est utilisée traditionnellement au Japon et en Chine pour favoriser le sevrage alcoolique, elle a intéressé les chercheurs.

Grâce à des tests comportementaux sur des rats de laboratoires, les données traditionnelles ont permis aux chercheurs de confirmer le grand intérêt du kudzu.

Intérêt face à la dépendance alcoolique, mais aussi à toutes autres formes de dépendances comme le tabac.

Depuis plus de 1 000 ans, les Chinois utilisent sa racine et ses feuilles pour favoriser le sevrage alcoolique.

 

En fait, le kudzu possède de nombreuses vertus !

Kudzu galopant dans le Comté de Yazoo, Mississippi (Etats-Unis).

 

 

Sous quelle forme se présente cette plante et comment se consomme-t-elle ?

Il faut savoir que le kudzu se présente sous différentes formes :

  • racine directement (état brut)
  • poudre de racine : obtenue par pulvérisation des racines séchées après récolte. Elles sont riches en fibres et en oligo-éléments.
  • fécule : obtenue par broyage dans l’eau, filtration puis séchage des racines. Elle est utilisée comme liant en cuisine. Côté thérapeutique, la fécule présente des vertus plus atténuées que la racine brute, mais un effet plus rapide lors d’une prise. Elle est riche en bases alcalines et explique son effet tampon face à des terrains en acidose.

Sachez que le kudzu s’utilise aussi en :

  • comprimés
  • gélules
  • gouttes
  • bain de bouche

 

Usage du kudzu par delà nos frontières:

Vigne japonaise de Kudzu.

Au Japon, le kudzu est utilisé comme régulateur des cycles féminins, correcteur des troubles de la ménopause et protecteur du tissu nerveux.

En Chine, on l’utilise couramment contre les méfaits de l’alcool.

Des travaux sont conduits dans des universités de Caroline du Nord pour prouver que les constituants du kudzu augmentent les « opioïdes » naturels du cerveau (la fameuse dopamine) ce qui expliquerait les performances du kudzu sur les comportements addictifs en général.

En chinois, kudzu se traduit par « dissipateur d’ivresse ».

Des chercheurs avaient déjà observé que les chinois du nord buvaient de la tisane de kudzu pour dégriser et soigner la gueule de bois.

Le kudzu peut en effet être considéré comme un puissant « dissipateur d’ivresse », intéressant, non ? Winking smile

 

 

Conclusion :

Je n’ai malheureusement pas trouvé beaucoup d’études sur l’efficacité du kudzu pour le sevrage.

Il n’empêche que de nombreux consommateurs de cette plante ont obtenu des résultats très convaincants. A tel point que cette plante est désormais réputée pour soigner tous les genres d’addictions : alcool, tabac, drogues, médicaments, café, chocolat, travail, sport… Le kudzu peut agir dans tous les cas de stress aigu lié aux addictions et aider au sevrage.

S’il n’y a pas beaucoup d’études, on trouve facilement des témoignages sur internet, du style : “Pour moi, ça fonctionne mieux que le patch” (3).

Alors, si vous voulez réduire vos risques d’effets secondaires à cause des médicaments chimiques, pourquoi ne pas commencer par essayer le kudzu ?

On a du recul sur l’utilisation des plantes, et aujourd’hui, on les trouve facilement dans les magasins bio, sous diverses formes.

Si vous avez déjà essayé, pour une quelconque addiction, ça serait très gentil de témoigner en-dessous, dans les commentaires !

Merci à vous de partager votre expérience, pour en faire profiter d’autres…

Kristine, de comprehension-sante.com

 

Vous pouvez vous procurer des produits à base de kudzu sur ce site https://www.la-vie-naturelle.com/.

 

 

 

 

sources :

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pueraria_montana

en français, sur le kudzu et les addictions en général :

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=kuzu

https://www.complements-alimentaires.co/kudzu/#kudzu_precautions_effets_secondaires_contre_indications

https://www.neo-nutrition.net/le-kudzu-ca-fonctionne-mieux-quun-patch/

http://arreter-de-fumer.umanlife.com/umanlife-le-kuzu-pour-arrter-le-tabac

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Sante/Arreter-de-fumer/Articles-et-dossiers/Arreter-de-fumer-avec-le-kudz

(2) D. Penetar et al., Kudzu Extract Treatment Does Not Increase the Intoxicating Effects of Acute Alcohol in Human Volunteers, Alcohol Clin Exp Res. Apr 2011; 35(4): 726–734,
Découvrez-en plus ici : https://www.neo-nutrition.net/le-kudzu-ca-fonctionne-mieux-quun-patch/#uQQ6kWAiyugVCwwf.99

Spivey, Angela. Sobering effects from the lowly kudzu. Endeavor Magazine (April, 1996) University of North Carolina at Chapel Hill.

(3) https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-tabac/20100922.RUE8424/alcool-stress-et-tabac-le-kudzu-est-il-vraiment-un-remede-a-tout.html
https://lesbrindherbes.org/2014/09/04/ces-plantes-soignent-kudzu-aider-lacher-vos-addictions/
https://www.plantes-et-sante.fr/decouvrir/le-kudzu-la-plante-du-sevrage

http://www.plus-saine-la-vie.com/sante/le-kudzu-la-plante-miracle-anti-alcool-anti-tabac-et-anti-stress/

http://www.naturopathie82.com/archives/2014/04/09/29627292.html
https://www.mr-plantes.com/2016/01/kudzu/

en anglais : http://maxshores.com/the-amazing-story-of-kudzu/

https://www.alcoholproblemsandsolutions.org/#.Uxg6dOd5NX6

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3074930/

http://www.mcleanhospital.org/press-releases

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    32
    Partages
  • 32
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.