Lymphome : doit-on parler de cancer ?

Classé dans : Cancer, Dossier du mois | 0

Qu’elle différence y-a-t-il entre un lymphome et un cancer ? C’est quoi au juste le système lymphatique…?

Beaucoup de questions se posent autour de la maladie du système lymphatique…

Gros plan sur cette fonction du corps humain.

lymphome

 

Le système immunitaire, qu’est ce que c’est ?

Le système immunitaire, c’est un ensemble de cellules, de tissus et d’organes lymphoïdes. Sa fonction est d’identifier, de maîtriser et de détruire les particules étrangères avant qu’elles n’affectent notre organisme. Ces particules étrangères peuvent être des bactéries ou des virus ou bien des cellules anormales. On pourrait comparer le système immunitaire à une armée en état d’alerte permanent dont la mission serait de protéger notre corps.

Normalement, notre système immunitaire identifie les particules étrangères et les cellules anormales ou cancéreuses grâce aux antigènes. Ces antigènes sont des protéines spécifiques, présentes à la surface de toutes les cellules, qu’elles soient saines ou malignes. En cas d’attaque, des récepteurs spéciaux ou anticorps, produits ou situés sur les cellules immunitaires viennent se lier à ces antigènes.

système immunitaire et cancer

J’aime la métaphore de la serrure qui permet de comprendre le fonctionnement des anticorps et des antigènes. Comme une serrure qui ne fonctionne qu’avec une seule clé, chaque anticorps se fixe de manière spécifique sur un seul type d’antigène. Quand un antigène et un anticorps sont liés, la réponse immunitaire s’enclenche afin d’éliminer les particules étrangères ou les cellules anormales.

 

 

Et le système lymphatique alors ?

Le système lymphatique est le principal élément du système immunitaire de l’organisme. Il assure sa défense contre la plupart des infections et certaines maladies comme les cancers. Le système lymphatique est constitué d’un réseau de minces canaux. Ce sont les vaisseaux lymphatiques. Ils sont souvent accolés aux vaisseaux sanguins et ils se ramifient dans tout le corps. Les vaisseaux lymphatiques transportent la lymphe. C’est un liquide pâle qui contient notamment des globules blancs appelés lymphocytes, et les anticorps.

lymphome et système lymphatique

 

 

On a tous l’habitude de voir du sang dès que l’on se coupe. Et lorsque qu’une sorte de pus apparaît sur une blessure, c’est de la lymphe. Mais on a moins l’habitude de voir ce liquide dont on parle peu. Pourtant, il est au moins tout au si important que le sang ! Et tout aussi présent dans l’organisme…

 

 

Le réseau du système lymphatique

Notre corps est constitué d’un large réseau de vaisseaux lymphatiques. On trouve des groupes de petits organes en forme de haricots que l’on appelle les ganglions lymphatiques. Il en existe des milliers, répartis dans tout le corps. Ils se trouvent le plus souvent le long des veines et des artères, et ils sont perceptibles notamment dans l’aine, le cou ou les aisselles. En cas d’activité les ganglions peuvent devenir visibles, sous forme de gonflement.

ganglion

La lymphe est filtrée par les ganglions et par différents organes tels que la rate, les amygdales, la moelle osseuse et le thymus. Le thymus est une petite glande de forme irrégulière située dans la partie supérieure du thorax, juste sous le sternum et entre les poumons. Il se trouve dans une région du corps appelée le médiastin. Le thymus fait partie du système lymphatique et du système endocrinien.

Je réunis ici de nombreuses définitions (tous les mots “compliqués” sont expliqués dans ce glossaire que je mets à jour au fur et à mesure).

 

 

Le rôle du système lymphatique

Cette filtration de la lymphe permet d’extraire les bactéries, les virus et toute autre substance étrangère. Quand un grand nombre d’éléments étrangers est filtré par un ou plusieurs ganglions lymphatiques, ces derniers peuvent augmenter de volume et devenir douloureux au toucher. Et lorsqu’ils gonflent, on peut parfois le voir à l’œil nu. En cas de mal de gorge par exemple, les ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire et dans le cou peuvent gonfler. La plupart du temps, des ganglions enflés sont le signe d’une réaction du système immunitaire, généralement liée à une infection.

Système lymphatique

J’ai même récemment découvert que nous avons des ganglions derrière la tête. Un de mes enfants a récemment eu des petits ganglions derrière la tête, au-dessus du cou. Comme je m’étonnais de ces sortes d’excroissances, bien que non douloureuses, ça nous a valu une petite visite chez notre médecin… ((C’est là que j’ai appris que même sur la boîte crânienne, des ganglions pouvaient enfler. Rien de bien grave, mais pour moi c’était une première…)) Faut dire que depuis la Maladie de Hodgkin de notre fille aînée – pour découvrir son histoire, vous pouvez lire son récit ici – nous sommes plutôt attentifs à ce qui pourrait ressembler à un ganglion enflé !

 

 

Les lymphocytes

Les lymphocytes sont des globules blancs qui aident le corps à lutter contre les infections. Ils sont fabriqués dans la moelle osseuse, dans la rate et dans les ganglions lymphatiques. Puis ces lymphocytes circulent dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Ils ont pour mission d’identifier et de combattre les infections et tout ce qui ressemble à une cellule anormale.

 

Il existe principalement 2 types de lymphocytes, qui agissent de manière concertée :

lymphome
  • les lymphocytes B
  • et les lymphocytes T

Les lymphocytes B produisent les anticorps qui se fixent sur les cellules anormales et les agents infectieux. Ce sont eux qui alertent le système immunitaire pour que celui-ci les élimine. 

Tandis que les lymphocytes T, identifiant les agents étrangers, s’activent de concert avec les lymphocytes B. Les lymphocytes T aident les lymphocytes B à produire les anticorps et ils participent à une partie de l’élimination des agents étrangers. Aussi, ils enclenchent et stoppent la réponse immunitaire. Les lymphocytes T tuent également les cellules infectées et les cellules tumorales.

 

 

La mémoire du corps

Lymphome
localisation des ganglions

Quand une infection est éradiquée, les lymphocytes B et T qui ont survécu se transforment en cellules mémoire qui “montent la garde” dans les ganglions lymphatiques. Ces cellules seront très rapidement réactivées si le même élément étranger apparaît. Grâce à ces cellules mémoire, à l’avenir, toute nouvelle infection déjà combattue sera rapidement identifiée et enrayée. On comprend donc combien ces cellules sont indispensables au maintien de la santé…

 

 

 

Qu’est-ce-qu’un lymphome?

Un lymphome est un cancer du système lymphatique, le principal élément du système immunitaire de l’organisme. C’est une maladie qui implique des cellules de la famille des globules blancs, appelés lymphocytes (les B, T et les autres…).  Il est donc important de comprendre comment le système immunitaire et le système lymphatique fonctionnent pour appréhender ce qu’est un lymphome et sa prise en charge thérapeutique.

 

 

Les cellules de notre corps

Lymphome
la cellule

Notre corps est constitué de milliards de cellules ! L’ensemble de nos organes sont composés de cette multitude de cellules. Au fur et à mesure de notre vieillissement, les cellules de notre corps vieillissent, puis elles meurent et sont remplacées par de nouvelles. Cette régénération cellulaire est contrôlée par des gènes présents dans l’ensemble des cellules.

Les cellules se reproduisent en se divisant. Il peut arriver que, lors de la division, des erreurs surviennent au niveau des gènes. Ces erreurs (appelées mutations), produisent une cellule anormale qui ne fonctionne pas normalement. Parfois, des cellules anormales parviennent à se multiplier de façon incontrôlée. C’est ce qu’on appelle une prolifération maligne. Cette prolifération anarchique survient en déjouant les défenses naturelles de l’organisme. On parle alors de cancer. Ces cellules anormales s’accumulent et finissent par former une masse appelée tumeur.

 

 

Le lymphome

les stades du lymphome

Un lymphome survient lorsque des lymphocytes (B ou T comme cités plus haut) ont muté et se sont multipliés de façon incontrôlée. Les lymphocytes anormaux peuvent proliférer de deux manières : soit en se divisant plus vite, soit en vivant plus longtemps que les lymphocytes normaux. En s’accumulant, ils finissent par former des tumeurs dans divers éléments du système lymphatique, en particulier les ganglions. Mais comme les lymphocytes circulent dans tout le corps, ils peuvent également toucher de nombreux autres organes !

 

 

Lymphome, système lymphatique et cancer

Le système lymphatique est connecté et fonctionne étroitement avec les systèmes du sang et de la moëlle osseuse. C’est pour cette raison que les lymphomes sont considérés comme des cancers du sang, au même titre que les leucémies et le myélome (cancer de la moëlle osseuse). Lymphome

 

Le lymphome devient le cancer du sang le plus fréquent en France et le premier cancer chez les adolescents et jeunes adultes.  Je vais finir par penser qu’il s’agit d’une épidémie

 

Il existe deux types principaux de cancers du système lymphatique :

 

 

Le Lymphome Non Hodgkinien (LNH)

Le Lymphome Non Hodgkinien (LNH) est une maladie qui affecte le système lymphatique. Il existe plusieurs types de LNH, qui sont des formes de cancers. Et malheureusement, ils sont de plus en plus fréquents…! Ainsi, depuis les années 70, le nombre de nouveaux cas augmente en moyenne de 5 % chaque année. Les LNH sont ainsi devenus les 6e cancers les plus fréquents chez l’adulte en France. On estime qu’ils concernent à l’heure actuelle environ 10 000 nouvelles personnes par an dans notre pays…

 

 

Lymphome

La Maladie de Hodgkin

C’est la maladie que ma fille a développée à l’âge de 20 ans.  Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez télécharger son histoire ici

 

Le lymphome hodgkinien (ou maladie de Hodgkin) est un cancer qui résulte de la prolifération d’un lymphocyte B anormal. Et il existe plusieurs stades de la maladie (4 stades). Le Hodgkin se différencie des lymphomes non hodgkinien par la présence de cellules caractéristiques, appelées cellules de Reed-Sternberg. Et aussi par le fait que la maladie est plus souvent localisée et de meilleur pronostic.

La maladie de Hodgkin représente 15 % de tous les lymphomes et 1 % de tous les cancers.

Hélas oui, on peut parler de cancer lorsque le système lymphatique est atteint… Lymphome

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour accompagner les traitements de ces cancers. Des solutions naturelles et non invasives, qui permettent de mieux supporter les traitements allopathiques, ou en prévention.

La Maladie de Hodgkin de Lara a été traitée par chimiothérapie.

Apprenons à prendre le meilleur des 2 mondes pour maximiser les chances de guérison, le plus rapidement possible !

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

https://comprehension-sante.com/medecine-du-futur/

https://comprehension-sante.com/matthias-rath-industrie-pharmaceutique/

https://comprehension-sante.com/aller-mieux/

 

Et n’hésitez pas à communiquer avec moi (dans les commentaires tout en bas) si vous avez des questions ! Je vous répondrai avec plaisir, du mieux que je le pourrai.

Lymphome
Je dis non au cancer

 

))) Kristine (((

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin, et sources :

https://www.francelymphomeespoir.fr/

https://www.francelymphomeespoir.fr/files/publications/documents/attachments/lh-2014.pdf

https://www.francelymphomeespoir.fr/files/publications/documents/attachments/brochurelnh-fle-2011-v18bdef-1.pdf

https://www.francelymphomeespoir.fr/contenu/comprendre/les-lymphomes-non-hodgkiniens/qu-est-ce-que-le-lymphome-non-hodgkinien

https://www.francelymphomeespoir.fr/contenu/comprendre/lymphome-de-hodgkin/qu-est-ce-que-la-maladie-de-hodgkin

https://www.francelymphomeespoir.fr/contenu/comprendre/le-systeme-immunitaire

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.