Matthias Rath : 12 lois de l’industrie pharmaceutique

Classé dans : Cancer, Dossier du mois | 0

Le Dr Matthias Rath est un chercheur très engagé dans la santé naturelle. Il a écrit plusieurs bouquins, et notamment co-écrit “Cancer, la fin d’une maladie de civilisation” avec Aleksandra Niedwiecki.

Rath
Drs Matthias Rath et Aleksandra Niedzwiecki

 

Je reviendrai sur ce livre exceptionnel que j’ai eu la chance de découvrir peu de temps après sa publication en français (Tome 1 et 2). Mais aujourd’hui, je voudrais vous partager ce qu’il appelle les 12 “lois” de l’industrie pharmaceutique en ce qui concerne son “commerce d’investissement avec la maladie”.

Et bien oui, vous allez le voir, le Dr Rath n’est pas homme à mâcher ses mots…!

 

 

Loi N° 1 selon Matthias Rath

L’industrie pharmaceutique est une branche d’investissement, dont le principal objectif est l’enrichissement de ses actionnaires, mais pas celui de faire de la prévention contre les maladies, ni de les éradiquer.

Autrement dit : l’industrie pharmaceutique est une industrie d’investissement dirigée par les profits de ses actionnaires. Améliorer la santé humaine n’est pas la ligne directrice de cette économie. Il n’est pas dans l’intérêt financier de l’industrie pharmaceutique de prévenir les maladies courantes – la maintenance et l’expansion des maladies est une pré-condition à la croissance financière de cette industrie !

 

rath
extrait de “Cancer, la fin d’une maladie de civilisation”

 

 

Loi N° 2 selon Matthias Rath

La place de marché de l’industrie pharmaceutique est le corps humain, à condition que celui-ci soit malade.

Autrement dit : le « marché » de l’industrie pharmaceutique est le corps humain – mais seulement tant et aussi longtemps que le corps est porteur de maladies. Ainsi, maintenir et faire progresser les maladies est une pré-condition à la croissance de l’industrie pharmaceutique.

 

 

Loi N° 3 selon Matthias Rath

La perduration et la propagation des maladies sont indispensables au développement de l’industrie pharmaceutique.

Autrement dit : une autre stratégie clé pour étendre les marchés pharmaceutiques est de causer de nouvelles maladies avec les médicaments. Tout en masquant simplement les symptômes à court terme, la plupart des médicaments pris par des millions de personnes de nos jours causent une multitude de nouvelles maladies qui résultent de leurs effets secondaires à long terme, d’ailleurs connus. Par exemple, tous les médicaments réduisant le taux de cholestérol actuellement sur le marché sont reconnus pour augmenter le risque de développement du cancer – mais seulement après que le patient ait consommé le médicament pendant plusieurs années.

rath
Tome 1

 

 

Loi N° 4 selon Matthias Rath

Pour que les marchés avec les maladies continuent d’exister, les médicaments ont, avant tout, pour but d’atténuer les symptômes, mais ne s’attaquent généralement pas aux vraies causes des maladies qui se trouvent au niveau cellulaire.

Autrement dit : l’industrie pharmaceutique ne s’attaque pas aux causes de la maladie, son rôle est juste d’atténuer les symptômes (mais pas trop…)

 

 

Loi N° 5 selon Matthias Rath

La prévention, le traitement des causes et, avant tout, l’éradication des maladies menacent les fondements de l’activité d’investissement de l’industrie pharmaceutique.

Autrement dit : alors que la promotion et l’expansion des maladies fait augmenter le marché de l’industrie de l’investissement pharmaceutique – la prévention et le traitement des maladies à la racine diminuent la rentabilité à long terme; par conséquent, ces derniers sont évités ou même souvent obstrués par cette industrie.

   

 

Loi N° 6 selon Matthias Rath

L’éradication des maladies d’un côté et l’expansion du “commerce” que fait l’industrie pharmaceutique avec la maladie de l’autre sont fondamentalement incompatibles.

Autrement dit : pire encore, l’éradication des maladies est dans sa nature même incompatible avec, et diamétralement opposée, aux intérêts de l’industrie de l’investissement pharmaceutique. L’éradication de maladies maintenant considérées comme des marchés pharmaceutiques détruirait des investissements de milliards de dollars et éliminerait éventuellement cette industrie entière.

rath
extrait

 

 

Loi N° 7 selon Matthias Rath

Les énormes gains du secteur pharmaceutique reposent avant tout sur les redevances afférentes aux brevets de ses médicaments synthétiques.

Autrement dit : ce sont les brevets lucratifs qui sont plus importants que la santé humaine.

 

 

Loi N° 8 selon Matthias Rath

C’est pour cette raison que l’industrie pharmaceutique fait des recherches et développe de nouveaux médicaments presque exclusivement avec de nouvelles molécules synthétiques qui pourront être brevetées.

Autrement dit : les vitamines et d’autres thérapies de santé naturelles et efficaces qui optimisent le métabolisme cellulaire menacent les « affaires » que l’industrie pharmaceutique fait avec les maladies puisqu’elles ciblent la cause cellulaire de la plupart des maladies communes d’aujourd’hui – et ces substances naturelles ne peuvent être brevetées.

  

 

Loi N° 9 selon Matthias Rath

Les thérapies naturelles, y compris les vitamines et autres substances nutritives, ne peuvent pas être brevetées et n’engendrent pas de gros profits ; de ce fait, elles n’intéressent pas ce secteur d’investissement pharmaceutique et sont même combattues par celui-ci.

Autrement dit : c’est assez clair, non ?

rath
Tome 2

 

 

Loi N° 10 selon Matthias Rath

Les méthodes de soins naturelles basées sur des travaux scientifiques, efficaces mais non brevetables, menacent le fondement économique de l’activité d’investissement que l’industrie pharmaceutique mène avec la maladie.

Autrement dit : au cours des plus de cent ans d’existence de l’industrie pharmaceutique, les vitamines et les autres éléments nutritifs essentiels, avec des fonctions définies comme co-facteurs du métabolisme cellulaire, ont été les plus solides compétiteurs et la plus grande menace au succès à long terme de l’industrie de l’investissement pharmaceutique.

 

 

Loi N° 11 selon Matthias Rath

Le fait que, d’une part, les méthodes de soins naturelles, basées sur des travaux scientifiques, permettent de prévenir les causes des maladies et de les éradiquer de façon efficace et, d’autre part, le fait que la prospérité d’une industrie d’investissement repose sur la perduration et la propagation des maladies sont deux phénomènes incompatibles par nature. Par conséquent, elles ne peuvent pas coexister.

Autrement dit : les vitamines et d’autres thérapies de santé naturelles qui préviennent efficacement les maladies sont incompatibles avec la nature même des « affaires des maladies ».

La mitochondrie

 

 

Loi N° 12 selon Matthias Rath

Aujourd’hui, notre génération a la possibilité historique – et la responsabilité – de prendre en main l’éradication de l’épidémie du cancer et des autres maladies de civilisation, et ceci est notre devoir le plus urgent !

Autrement dit : on a le pouvoir d’éradiquer le cancer, et c’est notre devoir !

 

 

Conclusion :

Les « affaires » pharmaceutiques sont la pire arnaque et fraude commerciale dans l’histoire humaine. Le produit « la santé » promis par les compagnies de médicaments n’est pas livré à des millions de patients. À la place, les « produits » les plus souvent livrés sont l’opposé : de nouvelles maladies et des morts fréquentes.

La survie de l’industrie pharmaceutique est dépendante de l’élimination de toute méthode de thérapie naturelle efficace. Ces thérapies naturelles et non brevetables sont devenues le traitement choisi par des millions de gens en dépit des oppositions économiques, politiques et médiatiques combinées de la plus grande industrie d’investissement au monde..

C’est un grand médecin qui parle… Et il n’est pas le seul !!

Nous avons le devoir de l’entendre, et de reprendre le pouvoir sur notre santé.

Au passage, saluons le courage de ce médecin engagé.

 

Kristine,

 

PS : merci de partager cet article si vous entendez le message !

Les 2 tomes CANCER

 

 

 

sources :

certains l’ont reformulé :

https://santealalune.wordpress.com/2013/12/01/les-lois-de-lindustrie-pharmaceutique/

https://ondevraitenparler.wordpress.com/2016/12/03/les-lois-du-business-pharmaceutique-face-a-la-maladie/

http://cristalain.over-blog.fr/2016/12/l-industrie-pharmaceutique-vous-aime-malade-12/2016.html

mais j’ai juste souhaité rester fidèle à l’auteur :

https://www.dr-rath-foundation.org/wp-content/uploads/2018/07/DRES_VOC_Book2_FR_screen.pdf

ce 2ème tome fait suite au 1er que voici :

https://docplayer.fr/51120957-Cancer-la-fin-d-une-maladie-de-civilisation-livre-i-la-percee-scientifique.html

Retrouvez les 2 Tomes ici : Tome 1  et Tome 2

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
    62
    Partages
  • 62
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.