Méditation : quelle place dans le futur ?

Quelle place pour la méditation dans le futur ?

 

« Celui qui se livre à des méditations claires trouve rapidement la joie dans tout ce qui est bon. » Bouddha

 

Je pense que vous avez déjà entendu parler de méditation. Peut-être même la pratiquez-vous déjà ?

Alors cet article devrait vous intéresser. Surtout que je le présente aujourd’hui dans le cadre d’un “carnaval d’articles ”.

Méditer
«Celui qui se livre à des méditations claires trouve rapidement la joie dans tout ce qui est bon.» Bouddha

 

Qu’est-ce-qu’un Carnaval d’articles ?

C’est un évènement inter-blogueurs dans lequel des blogueurs issus d’univers différents traitent d’un même sujet imposé. Pour vous, lecteurs, c’est une façon de découvrir ce thème abordé de diverses façons. Chacun a sa manière de traiter un sujet ! Ainsi, vous bénéficiez de plusieurs articles sur “la place de la méditation dans le futur”, avec la possibilité d’en apprendre énormément sur le sujet. En effet, c’est toujours plus riche d’avoir différents points de vue !

Ensuite, un livret réunissant tous les articles vous sera offert.

Je vous propose de visiter le blog de notre hôte en cliquant ici. Je suis certaine qu’il vous plaira !

Retrouvez le blog de Christophe sur christophe-lorreyte.fr

 

 

 

La méditation, vous connaissez ?

C’est un sujet très en vogue en ce moment. On en entend parler de plus en plus. Et les personnes qui pratiquent la méditation viennent d’horizon de plus en plus diversifiés…

D’où vient cet engouement ?

Depuis quelques années, la méditation se développe de manière tout à fait spectaculaire. Presse, réseaux sociaux, télévision… tout le monde parle de méditation. Il ne se passe pas longtemps sans qu’un livre ne sorte sur le sujet. La méditation se pratique partout, elle s’insinue dans les hôpitaux, les prisons ou les écoles.

On peut se demander si c’est un phénomène de mode… Ne serait-ce pas plutôt le signe d’une société en souffrance ?

 

Quand quelques mots valent mieux que de longs discours…

https://www.youtube.com/watch?v=KuvGqFTjagU&index=1&list=PLyzZ7NJtztdzzJ2ZOULKzVKAEy7c3Zd-r

 

 

« Retournez en vous-même et prenez soin de vous. Pratiquez la méditation, la marche consciente et la respiration consciente.
Faites tout en pleine conscience de façon à pouvoir aimer. »

Thich Nhat Hanh

 

 

La méditation, une pratique millénaire !

Longtemps la méditation a été associée à la religion, notamment à l’hindouisme et au bouddhisme.

Longtemps la méditation a été associée à la religion, notamment à l’hindouisme et au bouddhisme.

 

À la fin des années 1970, c’est Jon Kabat-Zinn qui en a laïcisé la pratique. Ce biologiste américain a proposé la méditation à des fins thérapeutiques dans la clinique du stress où il travaillait. Il a travaillé sur l’acceptation de la douleur, qu’elle soit physique ou psychique. C’est ainsi que la méditation permet de mieux vivre avec la maladie, même si elle ne guérit pas ! Elle permet de découvrir ou re-découvrir notre corps. Elle favorise la prise de conscience. Celui qui médite porte son attention sur différentes parties du corps. La méditation permet donc d’être présent à l’ensemble des sensations physiques.

 

 

 

La méditation de pleine conscience :

Appliquée au champ médical pour la gestion du stress, la méditation « de pleine conscience » a donc traversé l’Atlantique pour être enseignée et diffusée auprès des patients européens.

En France, le docteur en psychiatrie Christophe André a beaucoup participé à son succès à travers ses nombreux ouvrages et en l’appliquant auprès de ses patients, notamment à l’hôpital.

 

Méditer Jour après jour – Christophe André

 

 

 

La méditation peut-elle avoir des vertus thérapeutiques ?

Bien sûr, mais elle ne remplace pas le traitement médical.

 

La méditation permet à certaines personnes de diminuer leurs traitements, voire de les arrêter.

Il me semble très important de bien comprendre qu’il s’agit d’une pratique complémentaire.

La méditation permet à certaines personnes de diminuer leurs traitements, voire de les arrêter. Surtout aux patients qui souffrent de troubles anxieux ou dépressifs. Grâce à la méditation, les patients ont à leur disposition des outils qui peuvent leur permettre de ne pas rechuter après l’arrêt du traitement.

 

Cependant certains patients qui présentent des troubles sévères ne cesseront jamais vraiment leurs traitements médicamenteux. La méditation leur permettra alors de mieux vivre avec leur maladie. C’est le cas pour de graves affections comme par exemple les troubles bipolaires, la dépression ou des troubles obsessionnels compulsifs.

Une très récente étude (juillet 2018) fait état d’une meilleure qualité de vie pour des patients qui souffraient d’acouphènes grâce à la méditation en pleine conscience (***)

 

 

 

Existe-t-il plusieurs types de méditations ?

Il y a en effet plusieurs courants :

    • Jon Kabat-Zinn, né le 5 juin 1944, est un professeur émérite de médecine. Il a fondé et il dirige la Clinique de Réduction du Stress et le centre pour la pleine conscience en médecine de l’université médicale du Massachusetts (source wikipedia)

      Le “ Mindfulness-Based Stress Reduction “, ou MBSR, qui est le programme original de Jon Kabat-Zinn. En français, on parle de Réduction du stress basée sur la Pleine Conscience. Le MBSR peut être enseigné à n’importe quelle personne intéressée. C’est une formation assez longue mais qui ne nécessite pas de pré-requis. Ce programme s’applique pour diverses pathologies au cours duquel le patient assiste à 8 séances collectives de deux heures et à une journée entière de pleine conscience pratiquée en groupes. J’ai la grande chance d’avoir un spécialiste tout près de chez moi ! Retrouvez Jean-Jacques ici.

    • A la suite de ce programme original, d’autres plus spécifiques ont vu le jour. Par exemple le “ Mindfulness-Based Relapse Prevention “, ou MBRP. C’est un programme spécifique de rechutes dans le contexte d’addictions. La durée du programme est équivalente.
    • Plus ciblée pour des professionnels de la santé mentale, le “ Mindfulness-Based Cognitive Therapy “, ou MBCT. Il s’agit d’un programme spécifiquement adapté à la prévention des rechutes dépressives.

       

 

Pour trouver un praticien :

En Europe, de plus en plus de praticiens sont formés à ces pratiques.

Si vous souhaitez en trouver un près de chez vous : vous pouvez consulter l’annuaire de l’Association pour le Développement de la Mindfulness, l’ADM.

Voir également http://www.mbct-france.fr/formateurs-dinstructeurs-mbct ainsi que ce site ici.

 

 

Méditation ou conditionnement … ?

Je me réjouis de l’essor que connait la méditation aujourd’hui. Comme elle peut être une aide précieuse, je souhaite qu’elle se vulgarise encore davantage. Mais attention. Elle ne devrait pas être utilisée comme outil de gestion des émotions et des pensées.

Les salariés d’une entreprise peuvent se voir proposer des ateliers de méditation. Mais dans quel but ? Une meilleure productivité ? Méditation ne doit pas rimer avec rentabilité…

En Inde, 1 adolescent sur 4 souffre de dépression. Afin que les jeunes se concentrent sur leur bien-être, le gouvernement de la région de New Delhi a récemment mis en place des “leçons de bonheur”.

Idem pour l’école. Quelle joie pour moi (ancienne prof !) de voir la pratique de la méditation s’inviter à l’école ! Mais si l’on fait pratiquer les élèves d’une classe uniquement dans le but qu’ils soient mieux concentrés et obtiennent de meilleurs résultats, cela s’apparente plus à du conditionnement qu’à de la pratique de la méditation…

Quoi qu’il en soit, on dirait bien que la méditation est de plus en plus à l’ordre du jour. Et ce, partout dans le monde !

 

En Inde, 1 adolescent sur 4 souffre de dépression. Afin que les jeunes se concentrent sur leur bien-être, le gouvernement de la région de New Delhi a récemment mis en place des “leçons de bonheur”. Chaque matin, les écoliers se rassemblent, se parlent, font des exercices de méditation, du yoga… Cette nouvelle pédagogie rencontre un franc succès auprès des élèves qui n’ont qu’un seul regret, que ces cours ne durent que 30 minutes !

Une douzaine d’autres pays de par le monde testent des leçons de bonheur à l’école. Comme par exemple le Pérou, ou le Mexique.

 

Le 20 mars est la journée mondiale du bonheur. Chaque année, l’ONU publie un classement des pays où les gens sont le plus heureux. En mars dernier (2018), la Finlande était en haut du palmarès ! Et tandis que la France est 23ème, l’Inde se positionne au 133ème rang… Je doute quelques minutes de méditation suffisent à faire remonter l’Inde à un meilleur niveau, mais une telle pratique ne peut qu’être bénéfique !

 

 

 

Attention aux risques de détournement…!

La méditation n’est pas un “outil” pour “gérer” son stress ou ses émotions, comme on doit tout gérer aujourd’hui pour être plus productif et efficace…

A l’évidence, la méditation peut apaiser nombre de tourments soufferts par beaucoup. Mais attention, elle n’est pas un “outil” de développement personnel. Il ne faudrait pas l’adopter comme une nouvelle façon de “gérer” son stress ou ses émotions, comme on doit tout gérer aujourd’hui pour être plus productif et efficace…

 

La méditation est une thérapie pour être plus en phase avec soi, les autres et notre monde. C’est complètement différent.

L’importance de la méditation est de nous apprendre (ou réapprendre) à avoir un rapport plus attentif et bienveillant à ce que nous vivons. Et c’est ainsi qu’elle peut nous apporter une aide précieuse.

 

 

 

Clin d’œil à l’école :

La méditation remplace la punition – photo Max Mahaney – Le Parisien 02/11/2016

Je voudrais saluer ici une initiative que j’ai appréciée. Il s’agit d’une école américaine qui a essayé une nouvelle initiative. Comme un écho à la mise en place des “leçons de bonheur” en Inde par exemple.

A la “ Robert W. Coleman Elementary School “ de Baltimore, aux Etats-Unis, (une école difficile), les enseignants ne croient pas en l’efficacité des heures de colle pour faire respecter le règlement intérieur. Bien au contraire. Contraindre un enfant à faire des heures supplémentaires semble entretenir et développer la nervosité qui a justement conduit l’enfant à la punition. A la place, l’établissement préfère envoyer les élèves à des séances de méditation et de yoga d’une durée de vingt minutes.

 

Une stratégie payante :

 

Une salle a ainsi été spécialement aménagée grâce à un partenariat avec la “ Holistic Life Foundation “, une association dont la mission est d’encourager le bien-être des enfants et des adultes dans les quartiers défavorisés. Les enfants punis de l’école élémentaire sont donc confortablement installés sur des tapis violets, prêts à écouter les consignes d’un spécialiste de la méditation. L’objectif : que l’enfant se calme et retrouve de la sérénité avant de regagner sa classe. Cette stratégie axée sur la relaxation, le recentrage sur son corps et sa respiration a l’air de fonctionner puisque, depuis le début de l’année, aucun élève n’a été renvoyé de l’école, et le calme y est revenu. (1)

(voir Le Parisien du 02/11/2016)

 

En cette période de rentrée scolaire, que la méditation remplace la punition, voilà une idée bien prometteuse…

A quand de telles initiatives dans notre hexagone ??

 

 

 

Méditation et équilibre énergétique :

 

Selon certains adeptes de la médecine énergétique tel Alex Michel (2), la méditation peut permettre de rétablir notre équilibre énergétique.

Selon certains adeptes de la médecine énergétique tel Alex Michel (2), la méditation peut permettre de rétablir notre équilibre énergétique. La méditation offre de nombreux avantages :

  • Une purification de votre aura et de vos chakras est synonyme de guérison émotionnelle
  • Cette purification est accélérée par l’écoute de la musique et des fréquences de la voix
  • La concentration et la paix intérieure qu’induit la méditation facilite la circulation des énergies dans les chakras, renforce votre aura et régule vos émotions
  • La méditation permet également le nettoyage des mémoires ancestrales et karmiques en brisant le lien vibratoire transmis de génération en génération

 

 

 

L’avenir de la méditation…

Des personnalités comme Deepak Chopra sont de plus en plus reconnues et leurs idées de plus en plus partagées.

« Les personnes qui pratiquent la méditation depuis longtemps diminuent leur âge biologique de cinq à douze ans… Le vieillissement est contrôlé par la conscience… Il suffit d’élargir la conscience pour vivre plus longtemps… »

Deepak Chopra, né le 22 octobre 1946 à New Delhi, est un penseur, médecin, conférencier et écrivain à succès indo-américain, spécialisé sur les thèmes de la spiritualité et de la médecine alternative (source wikipedia)

 

 

Toute cette évolution montre combien la méditation est de plus en plus considérée comme une thérapie à part entière…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces thérapies alternatives enfin reconnues contre le cancer !

Moi qui suis spécialisée dans le cancer, je me réjouis que la très officielle “ Société Américaine d’Oncologie Clinique “((ASCO :“ American Society of Clinical Oncology “)) vienne d’adopter de nouvelles “ lignes directrices “ contre le cancer. Parmi elles, la méditation tient une bonne place !

Société Américaine d’Oncologie Clinique (ASCO : American Society of Clinical Oncology)

Dans le journal de l’ASCO de 2018, plusieurs thérapies alternatives sont à l’honneur !

  • la musique et le yoga sont recommandés contre l’anxiété et le stress de la maladie
  • la méditation, le yoga et la musicothérapie sont recommandés contre la dépression et les troubles de l’humeur
  • la méditation et le yoga sont recommandés pour améliorer la qualité de vie

 

Espérons que les cancérologues du monde entier en prennent bonne note !

On ne peut que se féliciter du plein essor que connait la méditation de nos jours. Que cela continue !

 

 

 

))) Kristine (((

 

 

sources :

(***) https://www.sciencedaily.com/releases/2018/07/180702094054.htm

(***) https://insights.ovid.com/crossref?an=00003446-201803000-00019

(***) https://www.medicalbrief.co.za/archives/significant-success-new-treatment-tinnitus/

https://www.youtube.com/channel/UCuvjUyAkW8HyihrP74WiCVA/?sub_confirmation=1

http://www.66millionsdimpatients.org/la-meditation-pleine-conscience-appliquee-au-champ-medical/

http://terredepleineconscience66.fr/

https://www.techniquesdemeditation.com/pourquoi-se-lever-tot-le-matin-pour-mediter-et-comment-le-faire/

https://www.ecole-occidentale-meditation.com/meditation/meditation-demain/

https://fr.search.yahoo.com/search?fr=mcafee&type=D114FR714G0&p=m%C3%A9ditation+demain

(1) http://www.leparisien.fr/vie-quotidienne/famille/la-meditation-remplace-la-punition-02-11-2016-6277524.php

https://www.ecole-occidentale-meditation.com/meditation-et-science-la-discontinuite-de-lexperience-meditative/

https://www.youtube.com/watch?v=xTiSx2iAUHI&feature=youtu.be&list=PLyzZ7NJtztdzzJ2ZOULKzVKAEy7c3Zd-r

https://www.youtube.com/playlist?list=PLyzZ7NJtztdzzJ2ZOULKzVKAEy7c3Zd-r

https://www.mental-waves.com/?s=m%C3%A9ditation+

(2) https://www.mental-waves.com/author/alexmichel/

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  

2 Responses

  1. Maïté

    Waouh, bel article complet! Merci Kristine!
    Je découvre ton blog à travers ce carnaval d’article, il s’y dégage beaucoup de douceur, merci.
    J’ignorais qu’en Inde il y avait un tel taux de dépression… C’est fou! En espérant que la méditation permette à chacun de se sentir mieux et plus serein…
    Maïté

    • Kristine Jouaux

      Bonjour Maïté,
      Et merci pour ton commentaire; je suis ravie que tu aies découvert mon blog. Ma fille Lara vient de passer plusieurs mois en Inde, un pays très différent de nous, vraiment, mais au fond, l’humanité ne connait pas les frontières… La méditation a été une belle découverte pour moi et j’espère qu’elle le sera pour beaucoup d’entre nous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.