Vous reprendrez bien un peu de pesticides…?

Pesticides.

Quel glorieux palmarès !

 

Aujourd’hui, la France est au deuxième rang mondial des pays consommateurs de produits phytosanitaires, juste après les États-Unis ! (1) Sad smile
La réalité c’est que, derrière la rondeur amicale d’une belle tomate calibrée, derrière une jolie fraise pulpeuse, une cerise juteuse ou un raisin gorgé de sucre, se trouvent, hélas, de vraies petites bombes à retardement pour notre santé

 

Pesticides
Aujourd’hui, la France est au deuxième rang mondial des pays consommateurs de produits phytosanitaires, juste après les États-Unis.

 

 

“Les 12 salopards” :

Une association écologique américaine, l’ EWG (Environmental Working Group) a publié le classement annuel des fruits et légumes les plus “sales” (2), c’est-à-dire les plus contaminés par les pesticides.

 

Une association écologique américaine, l’ EWG (Environmental Working Group) a publié le classement annuel des fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides.

Voici le nom des douze salopards :

  • Les fraises (3) et (4)
  • Les épinards
  • Les nectarines
  • Les pommes
  • Le raisin
  • Les pêches
  • Les cerises
  • Les poires
  • Les tomates
  • Le céleri
  • Les pommes de terre
  • Les poivrons doux

 

 

Alors que nous sommes à la saison où l’on se régale de belles fraises gorgées de soleil, les résultats de telles études nous gâchent le plaisir… En effet, la pollution des fraises est telle que ce beau fruit saisonnier arrive en tête de ce sinistre classement !

Voici ce que nous révèlent les analyses de 2018 pour ce petit fruit rouge qu’on croirait bon pour la santé ! (5)

 

  • 99% des échantillons contiennent des résidus d’au moins un pesticide !

 

  • 20 % contiennent des résidus de dix pesticides ou plus !

 

  • Dans l’ensemble, les fraises inspectées contenaient des résidus de 81 types de pesticides différents !

 

 

 

L’ampleur du désastre est impressionnant.

 

16 % des échantillons de fraises contenaient du carbendazime, (un fongicide perturbateur endocrinien) et 29 % du bifenthrine, (un insecticide potentiellement cancérigène pour l’être humain).

Si l’on rentre dans les détails, les analyses révèlent que

 

 

  • 29 % du bifenthrine, (un insecticide potentiellement cancérigène pour l’être humain).

 

 

 

Bienvenue dans le monde de l’agriculture moderne !

 

Une agriculture qui a démocratisé les fraises, certes (3) et (4), mais au prix d’herbicides dans les champs, de pesticides sur les fruits, d’engrais dans les nappes phréatiques et les cours d’eau, et d’une dépense énergétique faramineuse pour les faire pousser en serre hors sol et hors saison…

 

Ci-dessous ma réflexion personnelle :

 

Et quand j’entends que le gouvernement ne vote pas les lois pour interdire le glyphosate, je me dis qu’on marche sur la tête !

Je sais bien que nos gouvernants ne sont pas là pour nous protéger, (j’ai dépassé cette étape de naïveté depuis longtemps). Mais tout de même ! Quelle honte, quel scandale que les lobbies industriels bafouent à ce point notre sécurité sanitaire !

Et en plus avec l’aval de nos dirigeants…!

Et vous avez encore envie de voter, vous ?

Bon bref pardon je m’égare…

Revenons à nos moutons, et à nos champs agricoles… Kristine Jouaux

 

Ci-dessous un court reportage de France 2 sur les conséquences des pesticides chez les humains :

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/glyphosate/glyphosate-l-argentine-malade_2535607.html

 

 

 

Ci-dessous un post trouvé sur Facebook que je vous partage :

 

 

 

Les 13 rescapés !

 

La bonne nouvelle c’est qu’il existe en effet certains fruits et légumes qui sont relativement épargnés par les pesticides. Ils sont indispensables dans une nutrition équilibrée, comme je vous en parlais déjà ici

 

Pour aller plus loin sur l’alimentation qui permet de prévenir du cancer, lisez ces deux articles ci-dessous :

 

Les 4 piliers d’une santé anti-cancer

Cancer : 10 conseils pour réduire les risques

 

Avocats


Voici la liste des fruits et légumes les moins pollués : (2’)

 

  • Les avocats
  • Le maïs
  • L’ananas
  • Les choux (le chou vert, le chou-fleur..)
  • Les oignons
  • Les petits pois
  • La papaye
  • Asperges

    Les asperges

  • La mangue
  • Les aubergines
  • Les melons
  • Le kiwi
  • Les brocolis

 

 

 

 

 

Il est vrai que quand on a perdu confiance, il est difficile de se résoudre à consommer sans se renseigner sur la provenance.

C’est pour cela que je vous invite à la plus grande prudence.
Car la nocivité des pesticides sur la santé est démontrée par un nombre toujours plus grand d’études scientifiques.

Mais ces fruits et légumes sont généralement moins chargés de pesticides.

Je rentrerai dans le détail des cultures de ces “pires” fruits et légumes, et de ces “meilleurs”, dans mon prochain article.

Pour le moment, voyons déjà les tristes liens que l’on peut établir entre les pesticides et les principales maladies de nos civilisations dites “modernes”…

 

 

 

 

Pesticides et cancer : 

 

Les liens qui ont pu être établis entre divers pesticides et toutes sortes de cancers sont largement documentés par de nombreuses études scientifiques.

 

Les liens qui ont pu être établis entre divers pesticides et toutes sortes de cancers sont largement documentés par de nombreuses études scientifiques.

 

Il existe des centaines d’études incriminant les deux-tiers des pesticides les plus utilisés ! Je vous mets quelques références dans les “sources” (a, b, c) en bas de cet article.

 

Il y a aussi les solvants présents dans les pesticides, les encens, la peinture en spray, les teintures, les pigments…

Les enfants sont particulièrement touchés. Les études sur les enfants sont nombreuses et largement documentées.

L’exposition aux insecticides domestiques augmente le risque de tumeur au cerveau chez l’enfant.

Il y a aussi les solvants présents dans les pesticides, les encens, la peinture en spray, les teintures, les pigments… qui exposent nos enfants à un risque de leucémie infantile.

 

Ces études sont malheureusement tristement et périodiquement illustrées par des exemples de “régions à cancer”, ou de “zones” favorables au développement de cancers.

Chez les adultes, une étude américaine menée sur des femmes vivant à Long Island, à New-York, montre un lien entre l’exposition aux pesticides domestiques et le cancer du sein. (6)

Une autre étude sur les agriculteurs montre une augmentation du cancer de la prostate de 40 % chez les hommes exposés au DDT et aux pesticides organochlorés. (7)

 

Enfin, les pesticides augmenteraient également le risque de lymphomes. (8)

 

Je vous livre ci-dessous ma réflexion :

 

Après avoir pris connaissance de telles études, je n’ai pas eu d’autre envie que de passer notre alimentation au “tout bio”.

Une prise de conscience due à la maladie de notre fille. En effet, Lara a développé la Maladie de Hodgkin à l’âge de 20 ans, aussi appelé Lymphome Hodgkinien…

La prise de conscience est pour moi le point de départ.

Ensuite on peut, par des mesures simples, commencer à réduire notre exposition à tous ces polluants perturbateurs de santé.

Il suffit de le savoir, puis de le vouloir. Des solutions existent.

Mais cela nécessite une prise en charge individuelle après la prise de conscience. C’est pour vous aider dans cette démarche que j’ai créé ce blog ! Smile Kristine Jouaux

 

 

 

Pesticides et maladie de Parkinson

 

Bien que le Roténone soit extrait d’une plante tropicale, il n’en est malheureusement pas moins dangereux. C’est un pesticide composé de molécules extraites de végétaux mais, comme le désherbant Paraquat, il est accusé de favoriser le développement de la maladie de Parkinson. Cela a déjà été démontré depuis 2006 ! (9)

 

Le roténone, un pesticide composé de molécules extraites de végétaux, est accusé de favoriser le développement de la maladie de Parkinson.

 

En France, l’utilisation et la vente du Roténone ont été interdites en 2011.

Le Paraquat est également interdit en Europe depuis 2007 mais il reste l’un des désherbants les plus utilisés dans le monde ! Sad smile

 

 

 

 

Pesticides et asthme

 

Les enfants exposés aux pesticides dans leur première année auraient deux fois plus de risques d’avoir de l’asthme avant 5 ans.

Lors d’une autre étude américaine datant de 2004, (10) des chercheurs ont étudié le lien entre l’asthme et l’exposition des enfants à différents facteurs de risques comme les pesticides, la fumée, les cultures ou encore les animaux.

Il en ressort que les enfants exposés aux pesticides dans leur première année auraient deux fois plus de risques d’avoir de l’asthme avant 5 ans !

 

Pour ceux qui cherchent des informations sur l’asthme (ou comment travailler sa respiration), vous pouvez lire mon article ci-dessous rédigé en deux parties :

 

Asthme : symptômes et solutions – Part. 1

 

Asthme : symptômes et solutions – Part. 2

 

 

 

 

Pesticides et développement mental

 

Des chercheurs ont noté une corrélation entre une augmentation du nombre d’enfants autistes ou souffrant d’un retard de développement mental et la consommation de certains insecticides (11). Cette étude est relativement récente (de 2016) et ces résultats sont encore trop peu connus !

Des chercheurs ont noté une corrélation entre une augmentation du nombre d’enfants autistes ou souffrant d’un retard de développement mental et la consommation de certains insecticides.

 

Autre exemple, pour les femmes enceintes exposées au pyréthroïde (insecticide), le pourcentage d’enfants avec un problème de développement mental est anormalement amplifié.

 

Par ailleurs, une autre étude de 2009 montre que les enfants de 8 à 15 ans dont les urines contiennent le plus d’organophosphorés ont davantage de risques de souffrir d’un déficit de l’attention et d’hyperactivité (TDHA). (12)

 

 

Pesticides et fertilité

En 2014, l’Institut de veille sanitaire a cartographié la qualité du sperme en France, montrant une nette diminution depuis 1989. (13)

Les régions agricoles étant les plus touchées. En 2015 une équipe scientifique a voulu étudier le lien entre la qualité du sperme et l’exposition aux pesticides.

 

En 2015 une équipe scientifique a étudié le lien entre la qualité du sperme et l’exposition aux pesticides.

Pour cela, les chercheurs ont suivi 155 hommes venus consulter pour des problèmes de fertilité.

Ceux qui consommaient des fruits et légumes contenant le plus de résidus de pesticides avaient 49% de spermatozoïdes en moins et 32% de malformés en plus ! (14)

 

 

 

 

 

 

Pesticides et diabète

D’après une étude menée sur des agriculteurs, ceux qui répandent des insecticides organochlorés au moins 100 jours par an auraient entre 50% et 100% de risques en plus d’avoir du diabète selon le produit utilisé ! (16)

Révélée en 2008, l’étude est sérieuse puisqu’elle a analysé des données sur 20 ans, entre 1993 et 2003.

 

Que s’est-il passé depuis ?

Pourquoi utilise t’on toujours plus de pesticides malgré toutes ces études…?

 

 

 

 

Quelques solutions de première urgence…

 

Pour se protéger, il faut donc en passer par quelques astuces !

Lavez systématiquement à la brosse les fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle, en ajoutant du bicarbonate de soude à l’eau de lavage.

Tout d’abord, il est important de laver systématiquement à la brosse les fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle, en ajoutant du bicarbonate de soude à l’eau de lavage.

 

Ensuite, je préconise d’acheter les fruits et légumes bio dès que possible, en particulier ceux qui contiennent le moins de résidus de pesticides.

Achetez des fruits et légumes bio dès que possible.

Et pour ceux qui trouvent que le bio est trop cher, je leur rétorquerai que ce qui est cher, c’est de payer pour une alimentation empoisonnée ! En plus, on mange moins quand les produits sont d’origine biologique, probablement parce qu’on est plus vite rassasiés. Les fruits et légumes sont globalement plus nourrissants.

 

Et puis aussi (et surtout), achetez des produits locaux. Pas que pour l’empreinte écologique. En achetant à un producteur local, non seulement vous pouvez choisir un producteur bio, mais vous favorisez l’artisan de proximité, au détriment des grandes enseignes anonymes et inhumaines…

 

Rappelez-vous, nous, les consommateurs, avons le pouvoir.

Si nous cessons d’acheter des cochonneries, ils cesseront de les vendre.

 

 

 

 

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

 

Cheers !

kristine

 

PS : Pour ceux qui auraient loupé ça, ce serait dommage de ne pas en profiter…!!! Winking smile

1min52 de délire !!!

https://www.youtube.com/watch?v=qXSqK3svYi0

  

 

 

sources et références :

(1) http://www.uipp.org/Ressources/Publications (publications autour des produits sanitaires) Rapport annuel de 2001

(2) https://www.ewg.org/foodnews/dirty-dozen.php et (2’) https://www.ewg.org/foodnews/clean-fifteen.php

(3) https://www.ewg.org/foodnews/strawberries.php

(4) https://www.santenatureinnovation.com/fraises-fruit-pollue/

(5) https://www.ewg.org/foodnews/summary.php

— (a) Leiss, J., et al. 1995. Home pesticide use and childhood cancer: A case-control study. American Journal of Public Health 85:249-252 (liens pesticides et cancer des enfants)

— (b) Nielsen, S.S., et al. 2010. Childhood brain tumors, residential insecticide exposure, and pesticide metabolism genes. Environmental Health Perspectives 118(1):144-149 (liens pesticides et tumeurs des enfants)

— (c) Lowengart, R., et al. 1987. Childhood leukemia and parent’s occupational and home exposures. Journal of the National Cancer Institute 79(1):39-46 (liens insecticides et leucémie de l’enfant)

(6) Teitelbaum, S.L., et al. 2007. Reported residential pesticide use and breast cancer risk on Long Island, New York. American Journal of Epidemiology 165(6):643-65

(7) Settimi, L., et al. 2003. Prostate cancer and exposure to pesticides in agricultural settings. Int J Cancer 104(4):458-461

(8) Osburn, S. 2001. Research Report: Do Pesticides Cause Lymphoma? Lymphoma Foundation of America. Anne Arbor, MI

(9) Brown, T.P., et al. 2006. Pesticides and Parkinson’s disease – Is there a link? Environmental Health Perspectives 114(2):156-164

(10) Salam, MT, YF Li, B Langholz, and FD Gilliland. May 2004. Early-life environmental risk factors for asthma: Findings from the children’s health study. Environmental Health Perspectives 112 (6): 760-765

(11) Hicks, S, Doraiswamy V, Fry K, et al. Aerial Pesticide Exposure Increases the Risk of Developmental Delay and Autism Spectrum Disorder. Pediatric Academic Societies Meeting 2016. 2016

(12) Bouchard, M. et al. 2009. Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder and Urinary Metabolites of Organophosphate Pesticides. Pediatrics DOI:10.1542/peds.2009-3058

(13) Le Moal J, Rolland M, Goria S and al. Semen quality trends in French regions are consistent with a global change in environmental exposure. Reproduction. 2014 Mar 8;147(4):567-74

(14) Chiu YH, Afeiche MC, Gaskins AJ and al. Fruit and vegetable intake and their pesticide residues in relation to semen quality among men from a fertility clinic. Hum Reprod. 2015 Jun;30(6):1342-51

(15) Montgomery et al. 2008. Incident Diabetes and Pesticide Exposure among Licensed Pesticide Applicators: Agricultural Health Study, 1993–2003. American Journal of Epidemiology. 167(10):1235-1246

https://www.ewg.org/foodnews/

https://www.ewg.org/key-issues/childrens-health#.WxjsgCA6_IU

https://www.neo-nutrition.net/bio-trop-cher/

https://www.nouvelobs.com/politique/20180529.OBS7349/sortie-du-glyphosate-ce-sera-fait-d-ici-trois-ans-promet-griveaux.html

https://www.nouvelobs.com/politique/20180529.OBS7349/sortie-du-glyphosate-ce-sera-fait-d-ici-trois-ans-promet-griveaux.html

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/04/monsanto-papers-desinformation-organisee-autour-du-glyphosate_5195771_3244.html

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages
  • 27
  •  
  •  

2 Responses

  1. Chaîn gabriella

    Bonjour j ai entendu parler du moringa arbre de vie qu en pensez vous ? Apparemment soignerait tout ,même le cancer de toute sorte ,, avez vous connaissance de cela .? En Afrique l Omg sans aurait servie pour nourrir la population pauvre surtout les enfants amicalement gabriella

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.