Mes astuces pour des repas sereins en famille

Classé dans : Alimentation | 6

Les repas sont des moments privilégiés. Ou du moins, ils devraient l’être ! On mange en moyenne 3 fois par jour, c’est donc l’activité la plus répétitive de notre vie ! C’est aussi celle qui nous rassemble régulièrement autour d’une table. Du moins c’est ce qui me semble le plus souhaitable…

 

Repas
ça peut être bon ET joli !

 

Alors, lorsque Nathalie du blog https://nutri-momes.com/ m’a fait part de l’événement qu’elle organisait, j’ai tout de suite voulu participer ! Parce que les repas, pour moi, c’est en famille ! Chez nous, c’est sacré… Je vais donc vous partager mes meilleures astuces pour manger sereinement en famille.

Lors d’un carnaval d’articles comme c’est le cas ici, les blogueurs s’unissent et publient autour du thème “Vos astuces pour des repas sereins en famille”. Vous aurez ensuite accès librement à la compilation de ces articles sous forme d’un e-book gratuit.

Un de mes articles préférés de Nathalie est celui où elle cuisine le butternut, moi qui suis fan de légumes ! Et avec des enfants, les idées nouvelles pour accomoder les différents légumes sont toujours les bienvenues…

 

 

Notre organisation de repas sereins en famille

Il y a pas mal d’allées et venues chez nous. Avec 4 enfants, dont 2 jeunes adultes, un adolescent et un dernier de 10 ans, j’ai toujours pas mal cuisiné… Pour peu que “les grands” me ramènent le copain ou la copine, mieux vaut prévoir ! Mais tout le monde est au courant : à la maison, le temps du repas, c’est sacré ! On essaye toujours de manger dans le calme. C’est un petit moment privilégié, où l’on se retrouve tous assis autour de la table. (Bon, façon de parler, parce qu’ici, la table est rectangulaire !)

Comme ça fait plus de 20 ans qu’on mange avec des enfants, on a eu bien le temps de s’organiser pour passer des repas agréables. On a beaucoup évolué aussi, au gré des expériences et des évolutions… Mais depuis quelques années, on dirait qu’on a enfin à peu près trouvé la formule ! En tout cas, voici les quelques règles que nous avons instaurées pour faire de ces rituels des moments de ressourcement…

Nous mangeons beaucoup de fruits et légumes frais.

Enfin, tous les repas ne sont pas les mêmes. Les petits déjeuners sont pris à des horaires échelonnés, selon l’emploi du temps de chacun. Pour le repas du midi, entre cantines scolaires et contraintes de travail, la famille est le plus souvent éclatée. Par contre on se retrouve le soir. Le plus souvent à 4, mais parfois à 5 ou 6 voire plus ! Autant vous dire que je fais les courses à coups de cageots, surtout que nous consommons beaucoup de fruits et légumes frais… (et je bénis mon lave vaisselle, mais comment faisaient nos grands-mères !?!)

Bref, le repas du soir est un véritable moment de “retrouvailles” familiales, précieux et important chez nous.

 

 

Ma 1ère astuce pour des repas sereins en famille : la tribu réunie 

On n’a jamais été du style plateau-télé, bien au contraire. Une règle qui remonte à des années en arrière, c’est qu’on ne mange pas devant la télé ! Puisqu’on se retrouve en famille, on va en profiter pour partager ce moment entre nous ! J’ai des souvenirs d’enfance, chez mes grands-parents, où l’on mangeait en silence, devant le poste. Et c’était “chut, chut, pépé écoute les nouvelles !” Bon oui, il fallait se taire… Autre temps, autres mœurs.

Mais aujourd’hui le temps du repas est un moment de partage chez nous. Nous en profitons pour nous raconter nos journées respectives. Les enfants nous racontent leurs mésaventures de l’école, ce qui s’est passé, ce qui leur a plu. C’est plutôt très vivant, le temps du repas, et chacun y va de son anecdote ou de son partage de nouvelle extraordinaire. Les enfants ont souvent plein de choses extraordinaires à raconter ! On dirait pas, comme ça, mais il s’en passe des choses dingues dans les écoles…ils font des choses incroyables quand on n’est pas avec eux…

Pas chez nous !

Donc vous l’aurez compris, le maître-mot au cours des repas, c’est l’échange. On se retrouve et on se reconnecte à la tribu. Pas de TV, pas de téléphones portables. Juste nous ! Et ça fait un bien fou !

Alors je ne dis pas que je ne réponds pas au téléphone quand on est à table, mais pas question de consulter ses mails ou sms pendant le repas. Et avec des ados à table, mieux vaut que les règles soient claires…!

Notre repas, c’est comme une parenthèse rien que pour nous…

 

 

Ma 2ème astuce pour des repas sereins en famille : miam, on goûte !

Je cuisine beaucoup de légumes. Il y a quasiment toujours des crudités (salades…) et  / ou des légumes à manger. Le truc pour ne pas décourager les enfants, c’est que je m’arrange toujours pour préparer quelque chose qu’ils aiment. Comme ça, ça va me permettre de leur faire aussi goûter quelque chose qu’ils aiment moins…

C’est ce que j’ai trouvé de mieux pour apaiser les tensions ! Il y a un légume ou un plat dont ils ne raffolent pas mais il y a aussi une belle salade qu’ils adorent, une carotte à grignoter, des rondelles de concombre ou un dessert spécial…

Des crudités pour tous les goûts !

 

Dans l’ensemble, j’arrive toujours à trouver quelque chose qu’ils aiment, surtout qu’ils sont habitués à manger des fruits, des légumes et des crudités depuis longtemps. Tout est question d’habitude. Je leur demande de goûter, parce qu’à force de goûter une saveur qu’ils n’apprécient pas, ils vont peut-être découvrir que, finalement, c’est pas si mauvais ! J’ai rajouté une épice, ou j’ai concocté une petite sauce, et ça n’a pas du tout le même goût que l’autre fois. (“Tu vois, je t’avais bien dit de goûter !”) Comme il n’y a pas de pression, les enfants goûtent. Je les en remercie et je leur accorde le droit de ne pas aimer. Leur ayant juste appris à dire “J’aime pas” plutôt que “C’est pas bon !

Je ne les force jamais, je leur demande juste d’essayer. Parce que les goûts changent ! S’ils n’aiment pas aujourd’hui, ce n’est pas grave, ils aimeront peut-être quand ils seront plus grands !

Rien de tel que la bienveillance pour nous garantir la sérénité à table.

 

 

Ma 3ème astuce pour des repas sereins en famille : devinette…

Je suis la reine des salades composées. Et les enfants aiment les crudités. Au cours du repas et des conversations, je demande souvent qu’on énumère les ingrédients de la salade.

Mes salades sont toujours colorées…

Le côté ludique des devinettes, ça marche très bien chez nous ! Et comme je varie beaucoup les graines ou les ingrédients, c’est à celui qui trouvera le premier. “Perdu, les petits cubes orange, c’est pas de la carotte, c’est de la patate douce !” Comme ça en plus, ils apprennent à reconnaître des légumes, des goûts, des couleurs.

On fait pareil avec la soupe (“devinez le légume mystère que j’ai ajouté !”) et avec les jus aussi. Je fais beaucoup de jus de fruits et légumes mais on ne les boit pas à table, plutôt entre les repas.

 

 

Remarque

C’est assez simple, en fait. On fait passer beaucoup de choses par le jeu, avec les enfants. Bon nombre d’apprentissages passent par le jeu. Et s’il y a une bonne ambiance à table, les repas se passent beaucoup plus sereinement que si l’on crie ou si l’on s’énerve !

C’est bien plus agréable pour tout le monde !

Et vous, c’est quoi votre truc pour être serein à table…?

Bon appétit !

 

Kristine

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    34
    Partages
  • 34
  •  
  •  

6 Responses

  1. Isabelle Burcheri

    Bonjour Kristine,

    Avec mon emploi du temps chargé du mois de janvier, je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de visiter ton blog. Alors j’ai pris ce temps aujourd’hui, parce qu’un sujet comme ça, je ne peux pas passer à côté. Rien que les mots “sereins” et “repas” mis côte-à-côte, moi, ça me fait sourire.
    Oui, pour moi aussi, le temps du souper, c’est un moment privilégié pour connecter les membres de la tribu et pour manger plein de légumes!
    J’ai adoré ton jeu des devinettes. Je vais te l’emprunter, je suis sûre que mes enfants vont embarquer!
    Sinon, comme les miens sont un peu plus jeunes que les tiens (chez nous, c’est l’aîné qui a 10 ans), je demande souvent “quel a été le moment fort de votre journée” pour démarrer les échanges, si cela ne se fait pas spontanément. Aussi, le jeudi soir, c’est officiellement notre “temps d’échange en famille” qui débute par les félicitations et remerciements. À tour de rôle, chacun de nous doit remercier ou féliciter chacun des membres de la famille. Un bon moyen pour trouver qqch de positif à dire sur le petit frère avec lequel on s’est chicané 5 minutes plus tôt!
    Merci pour cet article. À bientôt,
    Isabelle

    • Kristine Jouaux

      Hé bonjour Isabelle !
      J’adore tes commentaires qui me font entrevoir comment ça se passe chez toi… 😉 et je suis ravie que tu empruntes mes devinettes, tu vas voir, ça marche très bien avec les petits, ça leur fait apprendre du vocabulaire, des nouveaux légumes et ça centre l’attention sur ce qu’on se met dans le corps… tout bénéf., quoi !
      Et ton temps d’échange en famille du jeudi soir, ça me rappelle mon enfance ! Mes parents nous avaient aussi instauré ça, le week end, on “se mettait en soirée”…!
      Mais chez moi, c’est beaucoup plus pagaille…
      Il y a souvent des imprévus, un enfant de plus, 1 de moins, selon les allées et venues… et c’est plutôt très animé ! On n’a généralement pas le temps ou pas besoin de poser des questions, c’est plutôt du style à celui qui arrivera à en placer une le premier…:) On doit même parfois faire des tours de parole pour que chacun ait son temps de partage !
      Mais j’aime beaucoup ton idée de remercier ou féliciter chaque membre de la famille… Je dois avouer que je suis un peu admirative, bravo ! (C’est vrai que les miens sont plus “vieux” !)
      Merci, Isabelle, de prendre le temps de me lire malgré tes journées bien remplies ! 😉
      A la prochaine !
      ))) Kristine (((

  2. Isabelle Burcheri

    En te lisant, je réalise que chez nous aussi, on instaure souvent un droit de parole pour cause de trop d’excitation…Mais les félicitations/remerciements du jeudi soir, personne n’y coupe (enfin! sauf Stella qui a 22 mois, elle en reçoit mais n’en donne pas encore). Cela permet à chacun (les parents compris, hi hi) d’avoir un temps de parole équitable. Et quand il y a un invité le jeudi soir (ce qui arrive régulièrement), il se prête au jeu. Parce que finalement, donner et recevoir des remerciements et/ou félicitations, ça fait du bien à tout le monde.
    Te lire me fait du bien, cela me change de mes cours d’encadrement professionnel que je révise actuellement!
    À bientôt,
    Isabelle

    • Kristine Jouaux

      Bonsoir Isabelle,
      Je suis contente de voir que je te divertie, avec mes articles… Merci de prendre le temps d’échanger ici. Il m’est toujours très agréable de te lire !
      Pas trop ensevelie sous la neige..?! 😉
      ))) Kristine (((

  3. Isabelle Burcheri

    Non, juste 30 cm, dans notre jardin, à Montréal. Nous sommes bien contents, parce qu’il n’y en avait pas à Noël. Notre premier Noël sans neige, c’était bien triste!La neige me manquera…
    Isabelle

    • Kristine Jouaux

      Profitez-en bien, alors ! 😉

      ))) Kristine (((

      PS : Dans le sud de la France, pas de neige (faut dire qu’on est près de la mer…) mais encore beaucoup de vent froid en ce moment ! gla gla gla…
      Une bonne tisane chaude ne sera pas de refus ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.