Vous avez téléchargé YUKA ? (part.2)

L’application mobile Yuka qui vous aide à faire les bons choix pour mieux manger est disponible : https://yuka.io/

 

Je vous ai récemment parlé de l’application Yuka, conçue et créée par Julie, François et Benoît (voir mon précédent article ici). Cette appli. connaît un véritable engouement. Il est vrai qu’elle est particulièrement pratique, et facile à utiliser. Et il faut croire que cela répond à une demande.

 

Yuka
L’application Yuka, conçue et créée par Julie, François et Benoît, connaît un véritable engouement.

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous intéresser à ce que nous mangeons. Cela dénote une prise de conscience générale de l’importance de notre alimentation en lien avec notre santé. Et en parallèle, nous sommes aussi de plus en plus nombreux à remettre en question notre mode de consommation. Voire notre mode de vie.

 

Dans un tel contexte, Yuka arrive à point nommé. Cette appli. peut nous aider à faire les bons choix, pour une alimentation consciente.

 

Yuka et les médias !

Vous trouverez sur cette page FB toutes les vidéos de tous les médias qui se sont intéressés à Yuka, que ce soit TF1, France 2 ou France 5, M6 et bien d’autres… Et les émissions radio également !

 

 

Une appli. mobile, oui, mais comment Yuka note-t-elle les aliments testés ?

 

L’application va regarder 3 choses dans le produit évalué. Et voici la répartition des évaluations :

 

  • 60% de la note est donnée pour la qualité nutritionnelle du produit : calories, fibres, protéines, sucre, sel…

 

  • 30% pour les additifs : selon leur présence et leur niveau de dangerosité (les additifs, vous savez, c’est tous les noms un peu bizarre qu’on retrouve dans la liste des ingrédients…! Sad smile )

 

  • 10% de la note revient à la dimension biologique du produit

 

Yuka propose une évaluation indépendante basée sur 3 critères : la qualité nutritionnelle, la présence ou non d’additifs et une dimension biologique.

Le produit est évalué comme “mauvais” lorsqu’il a un impact négatif sur la santé. Dans ce cas, l’application nous propose un produit similaire mais meilleur pour la santé.

 

Donc, par exemple un produit trop salé peut apparaître “bon”, mais s’il a des additifs, sa note va baisser, bien sûr.

 

Et cela est évidemment fait en toute indépendanceL’équipe qui est derrière ce fabuleux projet ne travaille avec aucune marque ni aucun groupe. Cela va sans dire (mais encore mieux en le disant !) comme Julie nous l’explique elle-même dans cette vidéo :

 

 

Sachez que l’application utilise pour son analyse de la qualité nutritionnelle des produits la base de données libre OpenFoodFacts.

 

 

 

Voici la vidéo FB Live avec Julie Chapon, fondatrice de Yuka. La vidéo démarre à partir de 7 minutes et 54 secondes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La prise en compte des retours utilisateurs :

 

Toutes les améliorations de l’appli., ou tout le travail envisagé, c’est parce que les utilisateurs l’ont demandé en masse !

 

Rejoignez le groupe Facebook de l’application pour partager votre expérience utilisateur avec l’équipe de Yuka.

Non seulement Julie et son équipe répondent à tous les messages qu’ils reçoivent, sur FB ou via le mail de Julie que l’on reçoit systématiquement lorsqu’on charge l’application, mais ils analyses nos réponses ! Eh oui, si vous leur demandez d’améliorer ceci ou de prendre cela en compte, si elle est pertinente, et récurrente, votre requête sera entendue !

Suivez le groupe Facebook de l’application ici.

 

Et même si Julie est à la communication, sachez que les garçons jettent aussi régulièrement un oeil aux commentaires des utilisateurs. Pour rester toujours au plus près de nos demandes…

 

Merci, les amis !

 

 

Création d’un blog sur la thématique du manger sainement :

Comme je le disais dans mon précédent article,

Julie a créé un blog sur la santé. Au départ, par pur plaisir de partager. En voici le lien : https://yuka.io/blog/

Julie a créé un blog sur la santé (https://yuka.io/blog/) qui les a aidés à se faire connaître.


  • Ce blog les a beaucoup aidés, tout d’abord pour le référencement, car il y a un trafic énorme. En effet, les articles de ce blog sont partagés avec tous les utilisateurs de cette application !

 

  • Mais aussi, l’intérêt de ce blog est qu’il leur a permis de développer leur premier “business model”. Car sur le blog, ils monétisent une partie du contenu qu’ils produisent en lançant un “programme nutrition”. Ce programme est né du succès du blog et est tout à fait indépendant de l’application. Il a pour but de permettre au participant d’adopter des habitudes alimentaires plus saines en 10 semaines. Retrouvez ce programme ici.

 

  • Et enfin, l’intérêt du blog est qu’il permet de venir compléter l’application dont la notation a forcément des limites. Elle analyse des données brutes, des valeurs, des additifs, etc… Mais cette appli. ne permet pas, par exemple, de prendre en compte les vitamines ou les minéraux. En effet, ces informations-là sont très peu affichées sur les produits, et ne sont donc pas pris en compte par l’appli.

 

Par exemple le chocolat noir. Celui à 80% de cacao, c’est bon pour la santé, comme je vous l’explique ici (Conseil N°3 : Prenez des aliments riches en antioxydants !).

Mais ce sont peut-être là les limites d’une telle appli.

Les articles du blog sont donc très utiles pour pallier à cette limitation de l’appli !

 

  

Le Business Model : justement, et l’argent, alors…?

Yuka a plusieurs sources de revenus. Voici les 2 principales :

 

    • La monétisation du “Programme Nutrition” du blog.
    • Les dons.
Aujourd’hui, l’équipe Yuka propose un “Programme Nutrition” qu’elle monétise.

 

Sachez que ces 2 sources de revenus sont à peu près équivalentes (en gros, moitié – moitié).

 

Mais demain, Yuka réfléchit déjà à des possibilités de monétisation.

 

Certaines fonctionnalités pourront devenir payantes, ainsi que l’analyse de certains produits, comme les cosmétiques et les produits d’hygiène.

 

 

Yuka demain :

Il sera donc bientôt possible d’obtenir des alertes spécifiques !

A l’avenir, l’appli. va se développer vers des plans de personnalisation. Il sera donc bientôt possible de se mettre des alertes spécifiques selon les éléments de prise en compte primordiaux de chacun.

Il sera un jour possible avec Yuka, d’analyser ses achats selon des allergies spécifiques (gluten, etc).

A terme également, selon des maladies ou des restrictions alimentaires liées à des régimes (diabète, etc).

Yuka a du pain sur la planche…!

 

Mais rassurez-vous, tout ce qui est gratuit aujourd’hui le restera !

 

Une appli. en pleine évolution et pleine de promesses !

 

Un grand bravo, et Merci,  à son équipe !!

 

 

 

Le rêve de ses fondateurs :

L’idée serait que l’on rentrerait dans un supermarché et tout ce que l’on pourrait y acheter serait “bon” pour la santé…!

Créons le monde dans lequel nous voulons vivre demain, nous enfants nous remercieront…

 

 

Demain se prépare dès aujourd’hui !

Agissons en conscience.


Ce sont les consommateurs qui ont le pouvoir !

C’est-à-dire nous.


Lorsque nous cesserons d’acheter des produits mauvais pour la santé, l’industrie agro-alimentaire cessera de les produire.


Yuka nous aide à faire du lobbying positif, ensemble, nous sommes plus forts !

Depuis que j’ai découvert l’appli Yuka, (ma fille a participé à Ticket avec eux !) je m’en sers régulièrement. Très facile d’utilisation quand on fait les courses, tous les codes barres des articles sont scannés en quelques instants. Et il y a déjà beaucoup de produits référencés !

 

Depuis que j’ai découvert l’appli Yuka, je m’en sers régulièrement.

 

Cela aide à faire les courses en connaissance de cause.

Petite cerise sur le gâteau, ça sensibilise les enfants au “manger mieux” et ça participe à leur éducation alimentaire…

Bravo, et l’application de base est gratuite ! Alors, “Yuka, ya qu’à !”


Bon appétit !

 

 

 

 

liens vers Yuka :

https://play.google.com/store/apps/details?id=io.yuka.android

https://yuka.io/?screen=scan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.